L’amour et la fidélité de Dieu – Jean-Paul

par La rédaction le 7 Jan, 2019

Né en 1961 à Biel/Bienne, situé à l’est de Neuchâtel en Suisse, ma jeunesse a été particulièrement marquée par une enfance assez difficile. Aîné de deux frères, ma famille m’a très vite inculqué le sens des responsabilités… "Un aîné, me disait-on, c’est un exemple pour ses petits frères." Je pense ne pas vraiment l’avoir bien assumé ; néanmoins, ce sens des responsabilités grandissait en moi. Était-ce dû au fait que notre papa allait rapidement nous manquer ? Devais-je comprendre par là devoir remplacer en quelque sorte un père devenant de plus en plus absent… ? Très tôt, pris dans la dépression, notre papa enchaînait les stages et séjours en maisons de repos. Du témoignage de mes grands-parents, je me souviens de cette visite de mon papa en stage. J’avais dit à cette difficile occasion : "Mon papa, i’ peut pas venir avec nous, il est encore en pyjama… !" J’avais un an et demi, parait-il… En tout cas, je m’en souviens comme si c’était hier…

Je me souviens encore de notre maman qui pleurait derrières ses casseroles en nous préparant le repas… Elle se retrouvait pour ainsi dire souvent bien seule à élever ses 3 garçons… S’enchaînèrent aussi ces interminables après-midis de tristes dimanches où on visitait notre père… et ces couloirs froids et résonnants de la maison de repos… tant de visages et de vies meurtris… oui, j’en ai vus…

Au catéchisme suivi à l’assemblée des frères, chez les "Darbystes" comme on disait, caté’ grâce auquel une semence de la Parole de Dieu était précieusement déposée dans notre cœur dimanche après dimanche, s’enchaînait aussi la période des longs cheveux et des gros bras. L’absence paternelle au foyer ne me faisait rien craindre. Le manque d’amour de père se faisait ressentir, et mes petits frères en ont aussi souffert. Nos caractères s’affermissaient mal. Heureusement que nos grands-parents nous chérissaient beaucoup. Quelqu’un a dit à ce propos : "Sans père, pas de repère". Mes copains étaient devenus mes repères, avec nos 400 coups. Mais Dieu m’avait gardé des bagarres de bandes et de la drogue… le milieu y était pourtant propice. Mes longs cheveux flottaient sur ma guitare électrique… ahhh… comme j’étais fier de mes Strat’, de mes Gibson, de ma Rickenbacker et de nos concerts de hard rock, mais sans tatouages… Dieu m’avait également gardé des groupies… et de l’occultisme. Je L’en remercie encore aujourd’hui !

Un apprentissage comme électronicien en Radio et TV me sortait un peu de chez moi. Un camarade de classe - aux longs cheveux lui aussi - commençait à me parler de la foi. Tout se réveillait alors en moi. Il m’avait invité à une rencontre chrétienne à Lausanne. A l’annonce de l’Evangile proclamé par une oratrice, qui ne collait pourtant pas à mon éducation ni à ma culture religieuse, je n’ai pas pu résister à la conviction du Saint-Esprit ! Elle pria pour moi. Je tombai dans l’Esprit. Couché, je m’écriai : "Seigneur ! Aide-moi !" Et elle de me répondre aussitôt : "Il va le faire !" Et Il le fit !

Par la suite, Pascal, mon camarade d’apprentissage, m’invitait à un week-end d’évangélisation à Montreux. Nous distribuions des traités bibliques sur le trottoir, en ville. Soudain surgit devant moi le groupe de soft rock des seventies Status Quo. Je tendis un tract au guitariste qui, après trois pas, me le rendit gentiment… Drôle de rencontre pour un fan de rock… mais certainement, beau clin d’œil du Seigneur !

Le soir venu, couchés dans le sous-sol de la chapelle qui nous accueillait, Pascal et moi avions remercié le Seigneur pour cette belle journée. A un moment donné, d’une voix forte et suppliante, je demandais logiquement et tout naturellement au Seigneur qu’Il nous donne la puissance d’évangéliser nos camarades de classes du Tech’. Je ne connaissais pas encore le passage d’Actes 1.8… Et alors que je parlais, soudain un puissant baptême dans le Saint-Esprit me visita si fortement, me traversant de la tête aux pieds ! Et des langues inconnues remplissaient désormais le sous-sol de cette petite chapelle. Je suppliais Pascal de vivre cette même expérience que je ne saurais oublier. C’était la nuit du 30 au 31 janvier 1982, le jour de ma conversion aussi. Quelque chose d’énorme s’était passé, marquant désormais le jour de ma rencontre avec le Seigneur, alléluia ! Une semaine après, rapidement enseigné, je pris les eaux du baptême à l’Assemblée chrétienne de la Tanne, Tramelan. Et les copains de classe entendirent le message de l’Evangile…

Marié à Annabelle en 1986 et intégrés à l’EER de La Chaux-de-Fonds, nous entamions notre cursus d’études à l’Institut Biblique et Théologique d’Orvin (IBETO) en 1988. Diplômé de la toute première volée en 1991, j’accomplissais mon stage pastoral aux côtés de mon pasteur Dominique Fontaine pour 9 mois. En même temps, le besoin de poursuivre des études en théologie devenait de plus en plus pressant. Une porte à Regent University, Virginia Beach, USA s’ouvrait après un apprentissage de la langue durant environ un an à Rochester, NY. Avec notre fils Michaël de 18 mois, nous nous envolions ainsi aux USA en 1993 pour revenir en 1997, avec une "all American girl", notre Jolianne née en 1994, un beau cadeau de retour… et un Master en Etudes bibliques et en Théologie pratique en poche. Mais par-dessus tout, la démonstration de la fidélité de Dieu durant cette belle parenthèse américaine. Que toute la gloire Lui revienne !

De retour des USA, c’est à Bienne, dans ma ville natale, que ma consécration pastorale s’est tenue en septembre 2001 pour reprendre le poste pastoral vacant de l’EER de Bienne que j’ai servie pendant plus de 16 ans. Ma récente nomination aux côtés du pasteur Walter Zanzen depuis le 9 octobre nous donne de pouvoir être associés pour un temps à la page que le Seigneur est en train d’écrire pour nous et Son Eglise à Genève. Nous tenons ici à exprimer encore toute notre reconnaissance envers le pasteur Walter et son épouse Jenny pour leur accueil si soigné. Nos remerciements adressés en ce sens aussi pour le Conseil, l’équipe pastorale et pour toute l’EER de Genève qui nous témoignent leur confiance avec tant d’amour. Tout simplement, merci à vous tous !

Jean-Paul

Source : Eglise EER

 

 

 

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • De la même manière que Jésus nous a pardonné à la croix, apprenons à pardonner aux autres 😀L'amour couvre une multitude de fautes...
  • Tag 1 ami 😉
  • Image Instagram
  • Image Instagram

1f7de5ac57aa34cf9758db02ae27b9ccMMMMMMMMMMMM