Témoigner de la bonté, c’est ouvrir la porte des cœurs – Walter Zanzen

par Walter Zanzen le 3 Août, 2021

Lors des inondations récentes en Allemagne et en Belgique, des images de sauvetages héroïques ont été diffusées, et il y a de quoi être touché et ému par le courage et les risques qui ont été pris pour sauver une seule personne en grand danger. On sait que certaines situations extrêmes engendrent des élans généreux spontanés et produisent des actes de solidarité merveilleux.

Dans la vie du chrétien, témoigner de la bonté ne devrait pas être un fait isolé ou un geste d’exception. De nombreux récits bibliques nous inspirent à ce sujet. 

Par exemple, le roi David aura un geste de bonté étonnant relaté dans 2 Samuel 9.3. Un jour, David demanda : « N’y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j’use envers lui de la bonté de Dieu ? »

La question de David peut paraitre surprenante, vu le contexte. Persécuté et poursuivi par Saül, le roi déchu, et de surcroit son beau-père, David a traversé des années de souffrance mais, malgré cela, il a protégé et gardé son cœur (lire en particulier 1 Samuel 24). En effet, il choisira de ne pas se venger, ni de toucher à celui que Dieu avait oint, même quand Saül aura perdu l’onction royale. L’épreuve pris fin lorsque le roi périra lors d’un combat et David en sera profondément affligé, ne pouvant se réjouir de la mort de son ennemi. 

Bien des années plus tard, David désire faire du bien à la descendance de Saül, car il se souvient de son ami Jonathan, fils de Saül, avec qui il avait fait alliance. Il fait donc appeler à se rendre au palais royal Mephiboschet, le fils boiteux de Jonathan. Rempli de crainte, Mephiboschet se demande ce qu’on va faire de lui, mais David le surprendra par ces mots : Ne crains point, car je veux te faire du bien à cause de Jonathan, ton père. Je te rendrai toutes les terres de Saül, ton père, et tu mangeras toujours à ma table (2 Sam 9.7).  

Dans ses Psaumes, David a très souvent chanté la bonté divine, tant il était touché et reconnaissant car l’expérience de la bonté de son Seigneur lui avait permis de guérir d’un passé douloureux. Maintenant, le moment était venu de transmettre, témoigner de cette bonté, fusse à la descendance de son ennemi !

En effet, Mephiboschet était un des seuls survivants de la lignée de Saül et vivait dans une peur constante, pensant être en danger et se considérant comme un moins que rien (2 Sam 9.8). Croyant sa dernière heure arrivée, il est subitement gracié, réhabilité, retrouvant même les terres perdues, et de plus, autorisé à manger à la table royale. Incroyable ! Ce geste de bonté gratuite de David sera pour lui un bienfait inouï, source de guérison. Ce miracle se produit parce que David a gouté personnellement à la bonté du Seigneur et parce qu’il veut honorer l’alliance faite avec son ami Jonathan (1 Sam 18).

Réfléchissez un instant : avez-vous été touché par la bonté de votre Dieu ? Y a-t-il encore quelqu’un envers qui vous pourriez en témoigner ? 

A cause de Jésus et de son œuvre de salut, vous pouvez connaitre l’amour de Dieu qui conduit toujours à une changement de vie (Rom 2.4). 

Walter Zanzen

 

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

img-news
  • Comment mettre Dieu au cœur de sa vie, le Seigneur cherche des personnes qui l’adorent en esprit et en vérité.
  • Ce livre aborde des thèmes comme la prière, la louange, les relations, le pardon, la foi...
  • Cet ebook vous encouragera à aller plus loin avec Dieu.

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

mm

Auteur: Walter Zanzen

Walter Zanzen est le pasteur principal de l'Eglise Evangélique de Réveil de Genève depuis 1999, après avoir été responsable d'une radio chrétienne en Corse, puis pasteur à Vevey dans le canton de Vaud durant 12 ans. A 21 ans, Jésus vint à sa rencontre dans un rassemblement chrétien à Taizé, en France. Ce fut la première grande découverte, puis, une année plus tard, l'amour du Christ s'est réellement révélé à lui, lui qui a toujours vécu dans un contexte familial et villageois fait rites chrétiens traditionnels mais sans vraie relation personnelle avec le Seigneur.

Commentaire(s) : 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement de la semaine
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classifié(e)
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

BONUS !

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
Envoyé dans le monde sans être du monde - Nathan Fereyre
No images found!
Try some other hashtag or username

71b6d3e078af6ca334aba30e4e44ce76wwwwwwwwwwww