Elle croit et elle est surveillante de prison – Floriane Jacquet

par La rédaction le 4 Juin, 2017

Linda est surveillante pénitentiaire (de prison), affectée au quartier des femmes. Issue d’une famille de confession musulmane, rien ne la prédestinait à être une enfant de Christ. mais Dieu en a décidé autrement ! Elle a fait le choix du baptême en décembre 2012. Elle est mariée et a quatre enfants. Elle a mis sa vie, ses projets, dans les mains de Dieu et compte bien se rendre utile dans cette grande Moisson !

— Comment as-tu rencontré le Seigneur ?
Mon histoire avec Dieu a commencé il y a longtemps, pendant mon enfance, dans les années 80. A l’époque, nous étions cinq enfants. Un jour, en revenant de l’école, ma grande sœur nous a annoncé que sa copine nous avait invités tous les cinq à un club biblique pour enfants. Une invitation à cinq, ça ne nous était jamais arrivé, surtout à cette époque où ma mère était seule et en instance de divorce. C’était inespéré !
Nous y sommes donc allés et avons reçu le plus beau des trésors ;
celui de découvrir la Parole de Dieu. C’était notre premier contact avec la Bible. Le premier verset que nous avons appris par cœur et aussi beaucoup chanté est Jean 3 verset 16 : « Dieu a tant aimé le monde qu’Il a donné son fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »
Après, j’ai participé à des camps bibliques pour jeunes qui ont renforcé ma foi. J’avais la conviction que Dieu était bien mon créateur, que Jésus-Christ était mort sur la croix pour nous tous, même pour moi, et que son sacrifice nous rachetait. Mais le plus important était de savoir que nous avions la vie éternelle.

— Comment as-tu choisi ce métier ? Qu’est-ce qui t’a motivée ?
J’étais dans la restauration jusqu’en 2003. Titulaire d’un brevet de technicienne hôtelière, nous avons ouvert notre restaurant en 1997 avec mon mari. Mais, au fil du temps, ma vie professionnelle ne me plaisait plus car notre vie était rythmée par le restaurant et ses inconvénients (pas de week-ends et de soirées en famille). Les enfants étaient toujours chez papy et mamie. On n’avait pas de vie de famille et ça me pesait.
Donc, en 2003, j’ai passé le concours d’agent pénitentiaire par hasard, je voulais n’importe quel travail sauf la restauration ! J’ai passé ce concours sans vraiment m’impliquer, sans réviser, comme une touriste ! J’ai réussi l’écrit et je suis arrivée 101e nationale (sur à peu près 1500 candidatures) ! J’ai compris que c’était Dieu qui m’avait mise à cette place.

— Y a-t-il beaucoup de femmes qui exercent le même métier que toi ?
On compte un tiers d’effectif féminin : à la fois en détention hommes et en détention femmes (il y a aussi des quartiers pour mineurs). Les femmes peuvent aller dans les deux quartiers, ce qui n’est pas le cas des hommes, car il y a eu trop d’abus et les femmes sont en général plus disciplinées. J’ai passé environ 3 ans en quartier hommes, et depuis juillet 2006 j’ai été affectée au quartier femmes.

— En quoi consiste ton travail ?
Le ministère attend de nous les missions de garde et de réinsertion. J’aide les détenus à avoir un projet lors de leur sortie (dans le cas des petites peines) et à ne pas récidiver.
Il faut donc contrôler leur présence, leur bonne santé (donc leur intégrité physique et mentale) et on travaille en partenariat avec la fonction hospitalière.

— Est-ce que ta foi t’aide dans ton travail ?
Oui. Je dirais même que ma foi a été affirmée par ce travail. Le fait de travailler avec des êtres humains et de voir le résultat du péché, ça te renforce. Tu vois clairement la différence entre la réalité de Dieu et le mal en action. Tu sens la dure tension entre toi, l’enfant de Christ, et ce milieu où tu constates l’œuvre du diable. Dans Romains 12
verset 3, je me rends compte que Dieu ne m’a pas mise par hasard dans cet endroit précis.

CLAIREMENT
TU VOIS CE QUI EST DE DIEU
ET LES DÉGATS DU PÉCHÉ.

— Tu penses continuer ce métier jusqu’à la retraite ?
Normalement oui, si tout se passe bien et si j’ai la santé ! Je pense que lorsqu’on a Jésus et Dieu avec nous, on a les forces nécessaires, et elles sont renouvelées. Par rapport à ce travail, si je n’avais pas Christ ce ne serait pas possible. J’ai beaucoup de collègues qui dépriment, rien que dans mon équipe, on en a 2 qui sont sous anxiolytiques… Quand je prie, c’est à la fois pour les collègues et pour les détenues. Le fait d’avoir trois quart d’heure de route pour aller au travail, c’est pour moi un sas de décompression, ça me permet de passer à autre chose. Je prie avant d’aller au travail et après, au retour. C’est vraiment un temps où je suis avec Dieu. Je remercie Dieu et lui remets tout à chaque prise de service. Marc 11 verset 24, la prière est une belle espérance et une grande force.

— As-tu la possibilité de témoigner ou d’annoncer la Bonne Nouvelle à des détenues ou à tes collègues ?
Certaines de mes collègues le savent. Et en ce qui concerne les détenues, on n’a pas le droit de dire ouvertement « je suis enfant de Dieu ! Je crois en Jésus, Il est venu pour nous » car ce serait pris pour du prosélytisme. Ma façon de témoigner est dans mon attitude, car c’est très important. Mais il y a des situations où tu peux témoigner parce que tu te retrouves en tête à tête avec la détenue, et elle est dans un tel état de désespoir que tu ne peux pas la laisser comme ça et passer à côté alors que tu connais la solution ! J’ai aussi des collègues qui me demandent de prier pour elles.

— Est-ce que des détenues t’ont déjà demandé une Bible ?
Oui bien sûr !
Il y a des Bibles à disposition et on a le droit d'en donner une. Et moi je facilite un peu le chemin. Je lui dis de venir à la bibliothèque pour en chercher une, je n’attends pas le mercredi parce que c’est le jour de la bibliothèque ! On y va tout de suite !

— Quel conseil donnerais-tu à un jeune qui projette de faire le même métier que toi ?
Le premier conseil est qu’il faut faire confiance à Dieu. S’Il te permet de faire ce métier, il va t’utiliser comme un bel outil de paix et d’amour. Tu vas contribuer à la moisson de Dieu.
Dans ce métier, aimer son prochain est une qualité essentielle, on peut le constater dans Matthieu 22 versets 36 à 40. Ce métier te rappelle que si tu n’aimes pas ton prochain, tu ne peux pas le faire correctement. Car on ne doit pas être dans l’état d’esprit du jugement. On doit à la fois ne pas juger et être juste.

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
L 'alliance du mariage - Robert Baxter
Instagram
  • C'est vraiment une bénédiction de connaître Jésus... ❤

#Bible #Jésus #Foi #AdoreDieu 
#Godfirst
  • Amen 🙏 
#Bible #Jésus #Foi #problèmes #AdoreDieu #Dieu #Prière #Goliath
  • Amen 🙏
#Bible #Jésus #Foi #AdoreDieu #Dieu #God
  • Tag 1 ami 😉

#bonnesemaine #AdoreDieu #Dieu #God #Foi #Jésus
  • Jésus n'a jamais dit que la vie chrétienne serait facile... Mais il a fait la promesse qu'il serait avec nous tous les jours. 😀

#Bible #Jésus #AdoreDieu #epreuves  #God #Dieu

5fba43f108e19dc801b78ae681c55f91kkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk