Un coeur parfait envers Dieu – Derek Prince

par La rédaction le 30 Nov, 2015



Cher ami, l'Esprit du Seigneur parcourt la terre entière en recherchant une certaine catégorie de personnes, celles dont le cœur est parfait envers Dieu. Lorsque le Saint-Esprit trouve de telles personnes, Dieu se fait un plaisir de se montrer fort en leur faveur et de manifester ouvertement sa puissance et son approbation dans leur vie personnelle et leur ministère. Il attend afin d'œuvrer ouvertement avec puissance et bénédiction.

 

Abraham et Job sont deux personnages bibliques dont il est dit qu'ils avaient un tel cœur. Dans Genèse 17:1 nous trouvons ce défi présenté à Abraham: « Abram était âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans; et l'Eternel apparut à Abram, et lui dit, je suis le Dieu Tout-Puissant; marche devant ma face, et sois parfait ». A ce moment là, Abraham marchait avec Dieu depuis vingt quatre ans, Dieu l'ayant appelé lorsqu'il avait soixante quinze ans. Voici qu'il atteignait maintenant l'apogée de sa croissance spirituelle, le moment où Dieu allait accomplir de façon glorieuse et merveilleuse les promesses pour lesquelles il lui avait demandé de quitter Ur en Chaldée de nombreuses années auparavant. Dans le fond, voici ce que Dieu disait: « A partir de maintenant, mes yeux seront sur toi d'une façon toute particulière. Je vais regarder chacun de tes mouvements, écouter chacune de tes paroles. Ce que je te demande, c'est que tout ce que tu fais soit fait dans une attitude d'obéissance parfaite, de foi et d'engagement envers moi ».

 

Abraham est le père de tous ceux qui croient (voir Romains 4:11-12). En d'autres termes, sa vie et sa foi sont un modèle pour tous les croyants. Je crois que ce que Dieu demande à chacun d'entre nous se trouve dans les paroles adressées à Abraham « marche devant ma face, et sois parfait; et je mettrai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai extrêmement ».

Nous arrivons tous au point d'aboutissement du dessein de Dieu pour tous les âges, son message pour chaque personne prête à s'intégrer dans son plan étant « marche devant ma face, et sois parfait ».

Dans le livre de Job nous découvrons un autre homme dont le cœur était parfait envers Dieu. Les amis de Job ne disaient pas beaucoup de bien de lui mais ce qui m'intéresse surtout, c'est de savoir ce que Dieu en disait.

 

Nous pouvons donc dire que la perfection envers Dieu consiste en une et une . Vous ne pouvez être neutre dans la perfection envers Dieu, vous ne pouvez faire absolument aucun compromis avec ce qui lui est désagréable et devez complètementvous engager à lui obéir, quel qu'en soit le prix (et souvenez-vous en, il y a un prix à payer pour être approuvé de Dieu!).

 

Si nous lisons les livres des Rois et des Chroniques, nous voyons que les rois étaient avant tout « mesurés » par le fait que leur cœur était ou n'était pas parfait envers Dieu. Il est dit d'Asa, de Josaphat, d'Ezékias et des autres qu'ils avaient un cœur parfait envers Dieu. Mais le grand exemple d'un homme dont le cœur était parfait envers Dieu reste David: il a été l'étalon de mesure pour tous les autres rois.

 

N'oubliez pas que nous parlons non pas d'un cœur qui est parfait, mais d'un cœur . David n'a pas toujours été moralement parfait; comme vous le savez, il a commis l'adultère et les écritures n'approuvent pas l'adultère. Il ne s'agit pas ici de perfection morale, mais plutôt de l'attitude du cœur de David envers Dieu.

 

Dans Exode 20:1-3 nous trouvons la première exigence pour avoir un cœur parfait envers Dieu: « Et Dieu prononça toutes ces paroles, disant, je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir du pays d'Egypte, de la maison de servitude. Tu n'auras point d'autres dieux devant ma face ». Etre parfait envers Dieu signifie ne pas avoir d'autres dieux devant lui. La véritable question pour David comme pour nous est celle-ci: « Qui est ton Dieu? »

 

Cette même question primordiale « Qui est ton Dieu? » a été posée par Moïse à Israël dans le livre du Deutéronome, juste avant d'entrer dans la terre promise. Le comportement de ce peuple face à cette question détermina sa destinée. Plus tard, quand le Saint-Esprit est descendu sur les enfants d'Israël au moment du sacrifice d'Elisée au mont Carmel, tout ce qu'ils eurent besoin de dire fut « L'Eternel, c'est lui qui est Dieu! » (1 Rois 18:39). Quand vous pouvez dire cela, vous pouvez avoir des problèmes, faire des erreurs ou même commettre des péchés, vous en sortirez toujours victorieux.

 

Cela nous conduit à nous juger nous-mêmes par rapport à cette question fondamentale. Nous devons nous demander » Comment savoir qui est notre Dieu? ». Dans Genèse 31, Jacob en parlant à Laban lui dit: « Tu as changé dix fois mon salaire »; mais Dieu ne lui a pas permis de s'arrêter là: il a continué avec « Si le Dieu de mon père, le Dieu d'Abraham et la frayeur d'Isaac, n'eût été pour moi, certes, tu m'eusses maintenant renvoyé à vide. Dieu a vu mon affliction et le labeur de mes mains, et il t'a repris la nuit passée » (verset 42). Remarquez les termes utilisés « le Dieu d'Abraham et la frayeur d'Isaac », Jacob utilise la description « la frayeur d'Isaac » quand il parle du Dieu d'Isaac. Ce qui signifie, par essence

 

Certaines personnes font du cancer leur Dieu. Elles ont si peur du cancer qu'elles le craignent plus qu'elles necraignent Dieu. De la même façon, ceux qui ont « plongé » dans l'occultisme, la divination et la sorcellerie se placent sous un tel lien de peur envers ces puissances sataniques qu'elles deviennent leur dieu. Je ne veux rien craindre si ce n'est le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob! Si une personne craint réellement Dieu, c'est tout ce qu'elle a besoin de craindre dans la vie.

 

En définissant la crainte du Seigneur, je voudrais souligner quatre sortes de craintes qui ne sont pas la crainte du Seigneur.

Dans certaines situations, il est naturel d'avoir peur. Par exemple, une personne conduit sur une route à grande circulation, un pneu explose, la voiture dévie et termine sa course dans le fossé. Il est normal d'éprouver de la peur dans une telle situation; ce n'est pas la crainte du Seigneur mais ce n'est pas non plus une crainte d'origine satanique. En fait, cette sorte de peur est une forme de protection. La peur et la souffrance sont deux facultés que Dieu a placées en l'homme pour le protéger. Si vous mettez la main dans de l'eau brûlante, le fait d'avoir mal vous pousse à la retirer; si vous ne ressentiez aucune douleur, votre main serait brûlée par l'eau. Il y donc une souffrance naturelle et une peur naturelle qui sont des mécanismes de protection donnés par Dieu.

 

2 Timothée 1:7 dit « Dieu ne nous a pas donné un esprit de crainte ». La caractéristique de cet esprit nous est donnée dans 1 Jean 4:18  » car la crainte porte avec elle du tourment ». Le démon de la peur tourmente, la crainte du Seigneur n'apporte aucun tourment.

 

Cette sorte de crainte est apprise de l'homme. Dans Esaïe 29:13 nous lisons: « Et le Seigneur dit, parce que ce peuple s'approche de moi de sa bouche, et qu'ils m'honorent de leurs lèvres, et que leur cœur est éloigné de moi, et que leur crainte de moi est un commandement d'hommes enseigné ». J'ai eu cette sorte de crainte pendant des années, elle est familière à la plupart de ceux qui ont grandi dans les églises; c'est la peur de mal faire une chose religieuse. Nous sommes enseignés à croire qu'un certain type de comportement est approprié dans l'église mais qu'un autre ne l'est pas. Par exemple, pendant des années j'ai pensé que c'était un péché de tousser, de parler à voix haute ou de montrer de l'enthousiasme, sous une forme ou une autre, dans l'église!

 

Une autre caractéristique de la peur religieuse est qu'elle cherche à maintenir le statu quo. Jésus a repris les leaders religieux de son temps parce qu'ils refusaient de reconnaître ce que Dieu faisait au milieu d'eux; ils craignaient les changements que cela imposerait ensuite dans leur conduite.

 

Cette sorte de crainte se trouve dans Proverbes 29:25: « La crainte des hommes tend un piège, mais qui se confie en l'Eternel est élevé dans une haute retraite ». Remarquez le contraste: si vous craignez l'homme, nous ne vous confiez pas dans le Seigneur; si vous vous confiez en l'Eternel, vous ne craignez pas l'homme. « La crainte des hommes tend un piège ».

 

Fréquemment des serviteurs de Dieu viennent me voir et disent: « Frère Prince, je suis baptisé dans le Saint-Esprit, je manifeste même les dons de l'Esprit mais quelque part je suis lié ». Je leur réponds: C'est peut-être la peur de l'homme! Vous craignez ce que le conseil d'administration ou votre synode dira, ce que votre conseil presbytéral fera, ce que les membres vont direÔǪ ». Pierre dit: « Il vaut plutôt obéir à Dieu qu'aux hommes » (Actes 5:29). Quand il y a un choix net et précis entre obéir à Dieu ou aux hommes, la décision à prendre se trouve déjà dans la parole de Dieu, la chose est claire. Selon moi, au moins cinquante pour cent des chrétiens aujourd'hui ne sont pas entièrement libres car ils sont liés par la crainte de l'homme.

 

Nous avons vu que la peur naturelle, la peur satanique, la peur religieuse et la crainte de l'homme sont quatre sortes de peurs qui ne sont pas la crainte de l'Eternel. Dans ma lettre suivante, nous considérerons ce qu'est la crainte du Seigneur.

 

Deuxième partie

 

Cher ami,

 

Dans ma lettre précédente nous avons vu que la peur naturelle, la peur satanique, la peur religieuse et la crainte de l'homme sont quatre sortes de peurs bien différentes de la crainte du Seigneur. Nous allons maintenant examiner ce qu'est cette dernière. Elle peut être définie de nombreuses manières et nous prendrons quelques définitions bibliques. Cependant, nous pouvons rapidement dire que craindre l'Eternel, c'est faire de lui notre Dieu puisque cette forme de crainte est une attitude de révérence, d'engagement total et de soumission envers lui.

 

Dans les psaumes et les proverbes nous découvrons deux aspects de cette crainte.

 J'insiste sur le fait que vous devez d'avoir la crainte de l'Eternel dans votre vie. Si vous ne le faites pas, le temps viendra où, quand vous prierez, Dieu ne répondra pas; vous le chercherez mais ne le trouverez pas.

Regardons maintenant quelques passages qui nous montrent ce que la crainte du Seigneur accomplit. Les proverbes 1:7, 9:10, 15:33, le psaume 111:10 et Job 28:28 l'associent à la sagesse et à la connaissance.

 

« Voici, la crainte du Seigneur, c'est la sagesse; s'éloigner du mal, c'est l'intelligence » (Job 28:28), elle nous donne donc la sagesse.

 « La crainte de l'Eternel est pure, elle subsiste à toujours » (Psaume 19:9); elle n'est jamais abolie, elle dure à toujours, elle est pure et vous gardera pur.» La crainte de l'Eternel augmente les jours, mais les années des méchants sont abrégées » (Proverbes 10:27). C'est très clair, si vous voulez une vie longue et heureuse, craignez l'Eternel.

 

« Par la bonté et la fidélité on expie l'iniquité et par la crainte de l'Eternel on se détourne du mal » (Proverbes 16:6). Si vous craignez Dieu, vous vous éloignerez du mal, vous vous en détournerez.

 

« Celui qui craint l'Eternel possède un appui ferme (comme je l'ai mentionné auparavant, si vous craignez l'Eternel, vous n'avez rien d'autre à craindre dans la vie) et ses enfants ont un refuge auprès de lui (le lieu de refuge dépend d'une chose: Dieu protège ceux qui le craignent). La crainte de l'Eternel est une source de vie, pour se détourner des pièges de la mort » (Proverbes 14:26-27). Quatre bénédictions sont listées ici: un appui ferme, un lieu de refuge, une fontaine de vie et échapper aux pièges de la mort.

 

« Le fruit de l'humilité, de la crainte de l'Eternel, c'est la richesse, la gloire et la vie » (Proverbes 22:4). Encore trois bénédictions ici: la richesse, la gloire et la vie!

 

Finalement, je ne crois pas qu'il y ait de plus grandes promesses que celles données dans Proverbes 19:23: « La crainte de l'Eternel mène à la vie et l'on passe la nuit rassasié, sans être visité par le malheur. » Je ne sais pas ce que vous pourriez demander de plus ÔÇô être rassasié et ne pas être visité par le malheur!

 

Les Ecritures indiquent que la crainte de l'Eternel est nécessaire pour ceux qui exercent l'autorité sur d'autres personnes. « Le Dieu d'Israël a parléÔǪcelui qui domine parmi les hommes sera juste, dominant en la crainte de Dieu » (2 Samuel 23:3 ÔÇô version Darby).

 

Pour être un leader spirituel, il faut deux choses. La première, avoir l'amour pour le Seigneur, la seconde, connaître la crainte de lui. Quand Jésus a demandé à Pierre de paître ses brebis, il a demandé « M'aimes-tu? » (voir Jean 21:15-19). Il le lui a demandé trois fois! Ensuite il a ajouté: « Si tu m'aimes, pais mes brebis ». L'amour pour Dieu et son peuple est nécessaire. Cependant, si vous essayez d'œuvrer uniquement par amour pour les gens, vous aurez toujours à faire à quelqu'un qui sera si difficile que votre amour ne durera pas.

 

De plus, si votre seul motif pour le ministère est l'amour envers les personnes, vous finirez par être tenté de faire ce qu'elles veulent au lieu de faire ce que Dieu attend de vous. C'est là que nous faisons la différence entre le berger et l'employé: ce dernier donne aux gens ce qu'ils désirent mais le berger leur donne ce que Dieu lui dit de leur donner. C'est la crainte de Dieu seule qui vous permettra d'accomplir cela!

 

Voyons la crainte de l'Eternel dans la vie et le ministère de Jésus. Esaïe 11:1-2 dit de lui: « Et il sortira un rejeton du tronc d'Isaï, et une branche de ses racines fructifiera; et l'Esprit de l'Eternel reposera sur lui, l'esprit de sagesse et d'intelligence, l'esprit de conseil et de force, l'esprit de connaissance et de crainte de l'Eternel », ce qui couronne le tout, c'est la crainte de l'Eternel. Ce même Esprit demeurait sur Jésus, le fils unique de Dieu. Une chose est très claire à son sujet, il marchait dans la crainte de Dieu. Il a dit en parlant de son père : »Je fais toujours les choses qui lui plaisent » (Jean 8:29). « Je ne puis rien faire de moi-même » (Jean 5:30). « Le Fils ne peut rien faire de lui-même, il ne fait que ce qu'il voit faire au Père » (Jean 5:19).

 

Esaïe 11:3 continue:  » Et l'Esprit de l'Eternel lui (à Jésus) donnera une compréhension rapide dans la crainte de l'Eternel » (traduction littérale de la version anglaise KJV). Le Saint-Esprit venant sur Jésus lui donnait une sensibilité toute particulière à la volonté de Dieu et à ses voies.

 

Hébreux 5:7 parle de Jésus: «  »

 

Je crois que ce passage se réfère essentiellement à Gétsémanie. Les prières de Jésus ont été entendues car elles étaient empreintes de la crainte de Dieu. Quelle était la preuve que Jésus avait cette crainte du Père? Quelles sont les paroles qui le révèlent? « Que ma volonté ne se fasse pas, mais la tienne » (Luc 22:42). Quand vous priez de cette façon, vous êtes entendu!

 

Nous découvrons aussi que la crainte de Dieu était présente dans l'Eglise primitive.

 

« ( Actes 9:31)

 

Ils vivaient ce que le psaume 2:11 exprime: « Servez l'Eternel avec crainte et réjouissez-vous avec tremblement. » Voyez-vous l'association? Réjouissez-vous mais faites-le dans la crainte du Seigneur, et réjouissez-vous avec tremblement. Ne séparez jamais les deux sinon vous deviendrez instable. Quand nous réunissons l'allégresse et le tremblement ÔÇô la crainte de Dieu et l'assistance du Saint-Esprit ÔÇô alors l'église est édifiée.

 

La première épître de Pierre nous dit pourquoi nous devrions craindre le Seigneur:

Ces paroles ne s'adressaient pas à des incroyants mais à des chrétiens ÔÇô ceux qui sont rachetés par le sang de Christ. Pourquoi devons-nous (les chrétiens) passer le temps de notre pèlerinage terrestre dans la crainte? A cause du prix de notre rédemption: elle a coûté à Dieu le sang de son fils; il a donné son fils afin que nous soyons rachetés de notre folie, notre ignorance, notre désobéissance, notre rébellion et notre orgueil.

 

Je crois que Dieu le Saint-Esprit place cette crainte dans nos cœurs et je ne pense pas que nous puissions la connaître à moins de l'apprendre de lui. Lorsque, par le Saint-Esprit, nous agissons dans cette crainte, nous commençons alors à jouir de la faveur (ou grâce) du Seigneur. Voici trois affirmations concernant la faveur divine.

 

« Car toi, tu béniras le juste, ô Eternel! Comme d'un bouclier tu l'environneras de faveur » (Psaume 5:12 version Darby). La grâce de l'Eternel est comme un bouclier qui entoure et protège de tous les côtés. Vous êtes parfaitement protégé à l'abri de cette faveur.

 

La faveur divine est représentée d'une certaine manière par la nuée de la présence de Dieu. Dans Proverbes 16:15, nous trouvons « Dans la lumière de la face du roi est la vie et sa faveur est comme un nuage de pluie dans la dernière saison » (version Darby). Ainsi, quand vous avez la faveur de Dieu sur vous, vous marchez sous le nuage de pluie de l'arrière saison.

 

Le livre des Proverbes (19:12) continue en nous disant « La colère du roi est comme le rugissement d'un lion, et sa faveur est comme la rosée sur l'herbe. » Ainsi la faveur de Dieu est non seulement comme un nuage de pluie de l'arrière saison, mais elle est aussi comme la rosée sur l'herbe. Vous ne serez jamais desséché spirituellement lorsque vous marchez sous la faveur divine! De plus, vous emportez alors aussi le nuage et la rosée avec vous là où vous allez et vous provoquez la précipitation de la bénédiction sur le peuple de Dieu. Y a-t-il un plus grand privilège que celui-là?

 

L'enfant humble avec un esprit de serviteur qui marche dans la crainte de Dieu, sous la nuée de la faveur divine, est quelqu'un qui apporte la pluie. Automatiquement, il bénit chacun à son contact. Il porte sur lui un parfum et en lui une présence ÔÇô quelque chose qui le couvre et qui l'accompagne partout où il va.

 

Dieu cherche encore par toute la terre des gens dont le cœur est tout entier à lui ÔÇô qui on fait de lui leur Dieu ÔÇô ceux qui ont appris la crainte du Seigneur. Quand il trouve de telles personnes, il se montre fort en leur faveur, manifestant sa grâce divine en elles et à travers elles. Choisissons d'être une de ces personnes.

 

Au service du Maître,

 

Derek Prince

{loadposition face}

 

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
C'est l'heure de votre jubilé - Franck Alexandre
Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • 👉Rejoignez notre équipe... 😀
  • Qu'aimerais-tu dire à Dieu en ce moment ?

0fa2cee831cae17a2f6265b69a1d2883OOOOOOOOOO