En mémoire de Moi

par La rédaction le 1 Oct, 2020

La cène du Seigneur est le mémorial précieux et béni de lui-même qui daigne s’inquiéter que nous nous souvenions de Lui. Si jamais il y eut une chose propre à toucher le cœur d’un chrétien, c’est celle-là ; et je ne doute pas qu’il en soit de ce moyen de grâce comme de tous les autres et que celui-ci particulièrement soit accompagné d’une bénédiction positive et directe pour le croyant. Quant à moi, je ne connais rien, de ce que je puis appeler les institutions du christianisme, qui apporte à mon âme plus de joie et d’influence fructueuse. Aucun chrétien ne dédaignera la prédication, l’enseignement, l’exhortation, la lecture de la Parole ou la louange et la prière en commun, s’il connaît ses besoins ou ses privilèges, ni même d’autres choses qui sont moins proprement des institutions ; mais dans aucune les affections formées par l’Esprit de Dieu, ne sont aussi pleinement et solennellement éveillées que dans la cène du Seigneur. En y participant, il faut y apporter, de toutes manières, solennité, sérieux et jugement de soi-même. Mais la superstition a toujours soin de cultiver le mystère et la crainte dans ce qui nous approche le plus de Dieu ; dans le christianisme, c’est tout le contraire. Nous avons une pleine liberté pour entrer dans les lieux saints par le sang de Jésus. Nous n’avons pas reçu un esprit de servitude pour être derechef dans la crainte, mais l’Esprit d’adoption par lequel nous crions : Abba, Père ! La crainte porte avec elle du tourment, et celui qui craint n’est pas consommé dans l’amour. L’amour parfait de Dieu — car c’est de l’amour de Dieu qu’il est question — chasse la crainte (1 Jean 4).

Aucun vrai chrétien ne doute de la divinité de notre bien-aimé Seigneur et Sauveur, mais quelque solennelle que fût l’institution de la cène du Seigneur, chaque mot qu’il prononça et chacun de ses actes était l’expression de la même personne divine, de sorte que le désir, de trouver quoi que ce soit de particulièrement mystérieux à cet égard, dans la cène du Seigneur, est absolument sans fondement ; et, en effet, quand il dit : « en mémoire de Moi », c’est bien plus de Lui considéré comme homme, s’entretenant avec eux sur la terre, qu’il s’agit, que de sa nature divine. Ces mots : « Faites ceci en mémoire de Moi », conviennent à Sa présence et à son amour ici-bas ; et si nous ajoutons sa mort, il est certain que, bien que la valeur entière de sa divinité soit attachée à sa mort, et ce n’est que comme une Personne divine qu’il a pu le faire, cependant il est mort comme homme et non quant à sa nature divine. « Il a été fait un peu moindre que les anges à cause de la passion de la mort ». Et tout en tenant ferme pour la pleine divinité du Seigneur comme le fondement même du christianisme, nous ne devons pas oublier qu’il y a un seul médiateur entre Dieu et les hommes, l’homme Christ Jésus. Sa personne n’était pas plus mystérieuse dans la cène du Seigneur qu’en tout autre temps, quoique l’occasion fût plus solennelle. S’il est des circonstances particulièrement mystérieuses, c’est quand il était un petit enfant couché dans la crèche. Mais en réalité c’était toujours la même chose.

De plus, la mort était la mort, et elle ne pouvait être atteinte que comme les gages du péché. Maintenant la mort est vie et gain ; car Christ a dans toute la profondeur de la mort payé ces gages, et nous nous en nourrissons comme vie. Or le mémorial de ce qui nous a acquis ces choses est doux à nos âmes, comme l’est son amour qui les a accomplies. Le don du Seigneur, célébré dans la cène, c’est le don de lui-même — sa vie donnée sur la croix pour nous dans un amour infini. Nous le connaissons comme vivant maintenant dans la gloire, nous nous nourrissons de Lui, comme mort autrefois pour nous. Il est maintenant en nous comme notre vie. Nous nous souvenons de Lui comme d’un sacrifice offert une fois pour toutes, dont nul ne peut sonder la valeur, ni les souffrances et l’amour qui s’y trouvent. Son amour est divin et humain et constaté maintenant ; mais il désire, quoiqu’il soit actuellement dans la gloire, que nous nous souvenions de Lui, tel qu’il était alors, en ce temps de son amour où il s’est donné lui-même pour nous… Nous aimons la pensée qu’il tient à ce que nous nous souvenions de Lui dans le fond de notre âme — il le désirait quand il souffrait. Nous nous en nourrissons. « Par ceci nous connaissons l’amour, c’est que Lui a laissé sa vie pour nous » (1 Jean 3:16). Cela est infiniment précieux dans tous les temps, mais la cène du Seigneur est une occasion spéciale instituée par lui-même pour le rappeler et en être le mémorial, au moment de donner sa vie, la nuit même qu’il fut livré. Qu’il se rencontre là avec son peuple réuni, je n’en doute point.

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

img-news
  • Comment mettre Dieu au cœur de sa vie, le Seigneur cherche des personnes qui l’adorent en esprit et en vérité.
  • Ce livre aborde des thèmes comme la prière, la louange, les relations, le pardon, la foi...
  • Cet ebook vous encouragera à aller plus loin avec Dieu.

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement de la semaine
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classifié(e)
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

BONUS !

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
Elève-toi / Miracles / Psaume 145 - Près de son cœur #10
No images found!
Try some other hashtag or username

bf4762d4c0cf60f82cb794b2d79ed73biiiiiiiiiiiii