L’autorité du Saint-Esprit

par La rédaction le 28 Mar, 2020

Le titre précis et complet de cet article devrait être : "Des freins au ministère du Saint-Esprit".

Certains textes de pasteurweb sont sévères, mais je crois qu'il est nécessaire d'avertir et de dénoncer les situations qui ne sont pas conformes à ce qui est enseigné par les Ecritures, parfois même condamnées par la Parole de Dieu, concernant le péché, bien sur, mais aussi des traditions, des coutumes ou des institutions, qui sont établies par les hommes comme des entraves à l'œuvre du Saint-Esprit et que peu se préoccupent de changer.

Concernant le texte d'aujourd'hui, la récente guérison de mon épouse (assez particulière dans sa forme et dont vous trouverez le  témoignage avec ce lien : Témoignage de guérison) m'a décidé à rappeler la nécessité de donner au Saint-Esprit la place qu'il demande dans notre vie personnelle et dans les églises. L'expérience encourageante que nous avons vécue par cette guérison nous conforte dans la réalité indispensable du ministère du Saint-Esprit et nous presse à  le vivre et à le dire.

Voici brièvement les domaines dans lequel l'Esprit de Dieu exerce son ministère envers nous :

  • Il convainc et touche les cœurs pour les amener à la repentance envers Dieu et à la foi en Notre Seigneur Jésus-Christ, afin d'être sauvés et d'avoir la vie éternelle.

  • Il communique la vie et la nature divine, faisant naître en nous un être nouveau créé selon Dieu, c'est la nouvelle naissance.

  • Il fait croitre, en ceux qui sont devenus enfants de Dieu, la vie nouvelle de Christ, développant l'amour, la joie, la paix, la foi, etc. C'est à dire le fruit de l'Esprit.

  • Il nous sanctifie en faisant mourir les actions de la chair et en nous rendant participants de la nature divine.

  • Il accorde et distribue ses dons selon sa propre volonté, à ceux qui sont devenus enfants de Dieu et disciples de Christ.

  • Il appelle, établit et oint ceux à qui le Seigneur Jésus-Christ accorde la grâce des ministères. Ephésiens 4.

  • Il habite dans le cœur de tous ceux qui appartiennent à Christ, leur rendant témoignage qu'ils sont enfants de Dieu, les conseillant, les consolant, les soutenant, les inspirant, les gardant et les préparant pour le retour du Seigneur Jésus-Christ et le royaume de Dieu à venir.

  • Enfin, c'est Lui qui rend capable d'être dans le monde les témoins du Seigneur Jésus-Christ, comme le dit le Seigneur : "Mais vous allez recevoir une force, celle de l’Esprit Saint qui descendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’au bout du monde." Actes 1:8

Dans les milieux évangéliques, il est souvent question du ou des ministères exercés par des hommes et des femmes, parfois de façon exceptionnelle et spectaculaire. Mais nous constatons aussi que  les pensées, les sentiments et les comportements charnels ou simplement la négligence sont des obstacles et des freins à la manifestation de l'Esprit de Dieu.

Des hommes, pourtant appelés de Dieu et ayant servi à l'accomplissement de ses œuvres, ont empêché les desseins de Dieu d'aller au bout de leur accomplissement.

 

Jésus a pleuré sur Jérusalem en disant :

Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai–je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l’avez pas voulu ! Matthieu 23:37

L'Eternel faisait le même reproche à son peuple par le prophète :

Car ainsi a parlé le Seigneur, l’Eternel, le Saint d’Israël : C’est dans la tranquillité et le repos que sera votre salut, C’est dans le calme et la confiance que sera votre force. Mais vous ne l’avez pas voulu ! Esaïe 30:15

Le péché, la désobéissance, le doute, l'incrédulité, l'orgueil, la crainte et la négligence, ont été les causes qui ont empêché ou réduit l'action de Dieu en faveur des siens, comme le proclame encore le prophète Jérémie :

Ce peuple a un cœur indocile et rebelle ; Ils se révoltent, et s’en vont.
Ils ne disent pas dans leur cœur : Craignons l’Eternel, notre Dieu, Qui donne la pluie en son temps, La pluie de la première et de l’arrière saison, Et qui nous réserve les semaines destinées à la moisson.
C’est à cause de vos iniquités que ces dispensations n’ont pas lieu, Ce sont vos péchés qui vous privent de ces biens. Jérémie 5:23-25

Le Saint-Esprit continue sur la terre l'œuvre de Jésus. Ou plutôt, Jésus continue son ministère ici-bas par le Saint-Esprit.  Cependant, nous pouvons en réduire l'action, par certains comportements ou pensées charnelles..

Pierre, l'apôtre n'a pas toujours eu le discernement du plan divin. Marc 8:32,33

Les premiers disciples de Jésus visaient la prééminence, être le chef. Marc 9:33-37

Timothée a été affectueusement repris car, par timidité et  négligence,  il n'exerçait  plus le don de l'Esprit qu'il avait reçu.  1 Timothée 4:14 et 2 Timothée 1:6

L'apôtre Paul met en garde les disciples de Thessalonique afin de ne pas éteindre l'action du Saint-Esprit, en ne faisant pas assez cas de ses dons. 1 Thessaloniciens 5:19,20 : N’éteignez pas l’Esprit.

Les chrétiens d'Ephèse étaient exhortés à ne pas attrister l'Esprit de Dieu. Ephésiens 4:30

Ceux de Corinthe étaient instruits sur la façon d'exercer les dons spirituels et ne devaient pas empêcher de parler ne langues. 1 Corinthiens 14:39

Certaines paroles se retrouvent fréquemment dans la Bible : ne négligez pas, n'attristez pas, n'éteignez pas, n'empêchez pas ...

Nous voyons ainsi qu'il est possible par un comportement négligent, charnel ou autoritaire, d'éteindre, d'empêcher ou de limiter le ministère de l'Esprit Saint.

 

L'autorité charnelle

Dans les églises, des hommes se comportent comme des "chefs" et limitent le ministère du Saint-Esprit, en plaçant les gens sous leur propre autorité, invoquant abusivement  le passage de Hébreux 13:17 .

On éteint l'Esprit ou on freine son action en établissant  des règles rigides pour le fonctionnement de l'église, de ses assemblées et de ses cultes. Le "leadership" d'un homme  a remplacé le ministère collégial des anciens. J'ai déjà écrit sur ce sujet : (Le ministère pastoral) et je constate que personne n'a le courage et l'honnêteté de se remettre en cause, car il faudrait abandonner une certaine conception de "l'autorité du ministère" !

Laisser le Saint-Esprit diriger comme il l'entend chaque disciple de Christ et les églises, c'est une vraie révolution, à laquelle les "leaders" (têtes) ne sont pas disposés à se soumettre, même ceux qui semblent les plus ouverts.

La prééminence du pasteur est chose courante dans les églises, alors qu'autrefois elle était condamnée, selon que l'écrit l'apôtre Jean, car elle commençait à apparaître chez certains :

J’ai écrit quelques mots à l’Eglise ; mais Diotrèphe, qui aime à être le premier parmi eux, ne nous reçoit point. 3 Jean 1:9

C'est quoi "être le premier", sinon être le leader (la tête) auquel tous doivent se référer, celui qui marche devant et que tous doivent suivre ! Or, au commencement, lorsque le Saint-Esprit a établi des anciens dans les églises, il n'y avait pas de "premier". Tous étaient égaux et dirigeaient ensemble. Les "diotrèphe" sont venus après, à cause de l'ambition charnelle de quelques uns.

Aujourd'hui et depuis déjà longtemps, la théologie du "pasteur leader" s'est développée dans les écoles et instituts bibliques, dans les facultés de théologie, où sont formés les futurs pasteurs. Alors une classe sacerdotale s'installe à la tête des églises et celles-ci deviennent des institutions religieuses. Elles sont organisées en fonction de concepts humains, mais le Nouveau Testament enseigne que c'est le Saint-Esprit qui a la charge d'établir et de revêtir de capacité et de puissance  ceux qui doivent paître l'Eglise du Seigneur.

Prenez donc garde à vous–mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint–Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. Actes 20:28

Des enseignements étrangers ont été introduits par des hommes qui ont changé les règles et dominent sur ceux que le Seigneur a rachetés par son sang.

 

Voici les recommandations de l'apôtre Pierre à ceux qui ont la charge de paître les églises :

Paissez le troupeau de Dieu qui est sous votre garde, non par contrainte, mais volontairement, selon Dieu ; non pour un gain sordide, mais avec dévouement ; non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau.
Et lorsque le souverain pasteur paraîtra, vous obtiendrez la couronne incorruptible de la gloire. 1 Pierre 5:2-4

Je sais que la tradition cléricale d'une classe sacerdotale, héritée du catholicisme, conservée dans le protestantisme et perpétué dans les église évangéliques, est tellement ancrée  dans les esprits qu'il n'est pas facile de changer. Peut-être que beaucoup seraient désorientés de ne plus avoir "un pasteur" pour diriger l'église ? C'est pourtant au  prix d'une complète remise en question de cette pratique cléricale que nous permettrons à  l'Esprit de Dieu de reprendre sa place et sa liberté pour exercer son ministère parmi les enfants de Dieu.

Je ne veux pas dire que l'Esprit Saint est absent de nos vies ou des églises, mais ce que j'affirme c'est que son ministère est bridé par les institutions, les règles, les concepts et l'autorité charnelle des hommes.

Après avoir entendu la prédication  d'un pasteur, avec toutes ses recommandation et l'énumération des devoirs  envers l'église, j'ai pensé à ce passage de la Parole de Dieu.

Et pour eux la parole de l’Eternel sera précepte sur précepte, précepte sur précepte, règle sur règle, règle sur règle, un peu ici, un peu là, afin qu’en marchant ils tombent à la renverse et se brisent, afin qu’ils soient enlacés et pris. Esaïe 28:13

Pendant que ce pasteur discourait sur les "devoirs" et "les règles", une  parole s'est imposée à mon esprit :

Vous avez été rachetés à un grand prix ; ne devenez pas esclaves des hommes. 1 Corinthiens 7:23

La pratique des préceptes d'église a remplacé la relation (communion) personnelle avec le Seigneur de l'Eglise, qui reprochait déjà aux pharisiens de mettre des fardeaux pesants et inutiles sur les épaules des gens.

De même que l'homme n'est pas fait pour le sabbat, mais le sabbat pour l'homme, ainsi l'église est faite pour les croyants et non l'inverse !

Ne nous laissons pas ravir par un culte charnel, le prix de notre liberté en Christ.

Le Christ nous a libérés pour que nous soyons vraiment libres. Tenez bon, donc, ne vous laissez pas de nouveau réduire en esclavage. Galates 5:1

 

Les divisions

C'est une grande tristesse que le spectacle  donné par les églises dans le monde : leurs querelles, leur isolement, les rejets réciproques, chacune se voulant être la seule et la vraie ou tout au moins la meilleure !

Lorsque le Saint-Esprit manifestait sa puissance et son autorité dans l'Eglise du commencement, ils étaient "ensemble". Actes 2:1; 2:46; 3:1; 4:24; 5:12, etc.

Ceux qui provoquent des divisions sont appelés des hommes charnels,  sensuels, n'ayant pas l'Esprit. Jude 1:19

Il est vrai que nous ne devons pas nous associer avec les iniques, les injustes, les idolâtres, les infidèles, et autres personnes qui pratiquent le péché. 2 Corinthiens 6:14-17

Cependant, beaucoup de frères et sœurs, ne sont pas dans ces catégories infréquentables, mais parce qu'ils n'ont pas les mêmes façons d'exprimer leur foi ou ne sont pas du  même avis sur certaines pratiques, on les tient, ou on se tient, à l'écart.

Apprenons à discerner la grâce de Dieu chez ceux qui ont cru au  Seigneur, en nous réjouissant de leur foi. Alors nous enlèverons ainsi les barrières qui font obstacles à la plénitude du ministère de  l'Esprit de Dieu. Actes 11:22-29

 

L'amour du monde

A chaque instant Dieu nous met en garde contre la mentalité, les plaisirs et les péchés, qui sont dans le monde.

N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ; car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
Et le monde passe, et sa convoitise aussi ; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement. 1 Jean 2:15-17

Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2

Peuple adultère que vous êtes ! Ne savez–vous pas qu’aimer le monde, c’est haïr Dieu ? Si donc quelqu’un veut être l’ami du monde, il se fait l’ennemi de Dieu.
Prenez– vous pour des paroles en l’air ce que déclare l’Ecriture ? Dieu ne tolère aucun rival de l’Esprit qu’il a fait habiter en nous. Jacques 4:4,5

Il est certain que si nous laissons l'amour du monde, ses plaisirs et sa mentalité, établir une rivalité avec le Saint-Esprit dans notre cœur, nous l'attristons et l'empêchons d'accomplir ses œuvres. L'Esprit de Dieu est saint et son temple doit l'être aussi.

Ne savez–vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous ? Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes. 1 Corinthiens 3:16,17

 

L'autorité de l'Esprit de Christ

Ce qui caractérise les églises primitives et les serviteurs de Christ des premiers temps, c'est la manière dont ils laissaient le Saint-Esprit agir, commander, diriger, intervenir et comment ils se laissaient eux mêmes conduire par lui. Ils étaient sensibles à ses injonctions et  humblement soumis, capables de remettre en cause leur projets, afin de suivre la direction qu'Il leur communiquait.

Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie ; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas. Actes 16:7 et la suite

Nous devons être capables de changer nos programmes, d'abandonner nos projets, lorsque le Saint-Esprit nous y conduit.  Si nous ne respectons pas la façon dont le Saint-Esprit veut intervenir pour diriger, gouverner  les églises, afin d'édifier les disciples de Christ,  nous  réduisons  son ministère et créerons des problèmes.

Si nous négligeons les dons spirituels, nous éteignons  l'action de Celui qui les distribue à chacun en particulier comme il veut.

Si nous n'obéissons pas au Saint-Esprit, si nous lui résistons, il se retire.

Si nous fermons l'oreille en ne l'écoutant pas, il ne parle plus.

L'apôtre Paul, le serviteur soumis à son Maître, se disant lui-même "esclave de Jésus-Christ", a écrit :

Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté. 2 Corinthiens 3:17

Nous comprenons bien qu'il ne s'agit pas de notre propre liberté, mais de celle de l'Esprit de Dieu, libre d'agir comme il l'entend et quand il le veut, car Il est Seigneur !

Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. 1 Corinthiens 12:11

 

Le Seigneur Jésus-Christ, le Fils de Dieu, s'est lui-même soumis au Saint-Esprit.

Jésus, rempli du Saint–Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l’Esprit dans le désert ... Luc 4:1

Il reconnaissait et déclarait que c'était son Père qui l'avait oint de l'Esprit Saint pour accomplir son ministère :

L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé,  Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés ... Luc 4:18

L'obéissance a été une vertu caractéristique du Fils de Dieu, depuis le commencement de sa vie d'homme sur la terre, jusqu'à la croix.

Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait toutes ces choses dans son cœur. Luc 2:51

Ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui–même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. Philippiens 2:8

 

Ceux que l'Esprit de Dieu utilise

Nous remarquons dans la Bible et dans la vie de l'Eglise, depuis le début jusqu'à nos jours, que les personnes que Dieu choisi, appelle et établit, par sa propre volonté, sont placées sous l'autorité et la puissance de l'Esprit Saint qui agit à travers eux.

Nous observons que ces personnes sont sensibles à la volonté du Saint-Esprit et disponibles pour lui obéir. Elles n'ont pas de plan de carrière préétabli, de projets personnels ou d'ambition pour elles mêmes, mais elles sont à la disposition de Dieu, tels Moïse et les prophètes de l'ancienne alliance, comme ceux de l'Eglise, dans la nouvelle alliance.. Elles vont là ou l'Esprit de Dieu les conduit pour faire ce qu'Il leur confie.

Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit ; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit. Jean 3:8

En comparant aux hommes de Dieu d'autrefois ceux qui aujourd'hui se disent serviteurs de Christ,  nous constatons souvent un profond décalage.

Les prophètes étaient disponibles, accueillis et écoutés.

En ce temps–là, des prophètes descendirent de Jérusalem à Antioche.
L’un d’eux, nommé Agabus, se leva, et annonça par l’Esprit qu’il y aurait une grande famine sur toute la terre. Elle arriva, en effet, sous Claude. Actes 11:27

Les anciens (les pasteurs-bergers) étaient établis par le Saint-Esprit dans chaque église, pris du milieu d'elle et non pas nommés et envoyés de l'extérieur par un comité des ministères ou par la décision du "corps pastoral" d'une fédération.

Les apôtre faisaient élire des anciens  dans chaque église.

Dans chaque Eglise, ils firent élire des responsables et, en priant et en jeûnant, ils les confièrent au Seigneur en qui ils avaient cru. Actes 14:23

L'apôtre Paul rappelait aux anciens d'Ephèse que c'est le Saint-Esprit qui les avait établis. Actes 20:28

C'est le Saint-Esprit qui doit être à l'origine de l'appel de ceux qui servent Christ dans un ministère d'apôtre, de prophète, d'évangéliste, de pasteur ou d'enseignant.

C'est le Seigneur Jésus-Christ, le Chef de l'Eglise, qui les donne les uns et les autres à son peuple de rachetés afin d'amener à la perfection ceux qui lui appartiennent.

Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints en vue de l’œuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ. Ephésiens 4:11,12

C'est par les personnes qu'il choisit, appelle et établit,  que le Saint-Esprit accomplit son ministère  sur la terre et parmi ceux et celles que le Seigneur s'est acquis par son propre sang.

Prenez donc garde à vous–mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint–Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. Actes 20:28

Depuis le commencement, beaucoup de choses ont été changées dans les églises et aussi dans la vie personnelle des disciples ce Christ, nous le savons et nous ne voulons pas revenir en arrière. Nous raidissons notre cou, nous voulons garder la direction de notre vie,  les responsables d'églises ne veulent pas céder au Saint-Esprit l'autorité qui est la sienne et dont ils se sont  emparée, ils ne veulent pas partager à part égale le ministère pastoral, même s'ils disent qu'il y existe "un conseil d'anciens". J'ai trop vu comment cela fonctionne.

Alors nous chantons, nous proclamons, que le Seigneur est là. Nous invoquons le Saint-Esprit selon un nouvel enseignement : Viens Saint-Esprit ... Mais à cause de notre hyper activité spirituelle, de notre super organisation, de la rigidité de nos règles, et de notre orgueil, Il reste à l'écart de beaucoup de nos entreprises et de nos projets, Il ne peut agir comme il le voudrait.

Le Saint-Esprit a la sensibilité d'une colombe, si nous l'effrayons il s'envole, si nous lui résistons il se retire, si nous l'ignorons il se tait !

Au lieu de gesticuler et de sauter en l'air pour le faire descendre, nous ferions bien de nous calmer et de nous mettre sincèrement à sa disposition, dans l'écoute et un esprit d'obéissance, avec humilité.

Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.
Pendant qu’ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu’ils jeûnaient, le Saint–Esprit dit : Mettez–moi à part Barnabas et Saul pour l’œuvre à laquelle je les ai appelés.
Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir. Actes 13:1

Il y a plusieurs années, lors d'une conversation avec un jeune homme qui désire servir le Seigneur et qui y est appelé, je le crois, nous remarquions que souvent nous faisons des projets et nous entreprenons des activités, puis nous demandons au Seigneur de bénir. C'est mettre la charrue avant les bœufs.

Tenons nous devant le Seigneur, attentifs et disponibles, pour écouter ce que Lui veut faire avec nous et comment il veut le faire. Alors il nous montrera ses voies, nous fera connaître son conseil et nous accordera les dons nécessaires à l'accomplissement de sa volonté.

Une simple parole de foi et de connaissance a été donnée à 1000 kms et mon épouse a été guérie devant son écran d'ordinateur.

Le ministère du Saint-Esprit opère par ses dons, sa puissance et sa sagesse, sans tenir compte de la distance, des règles et des méthodes des hommes, mais par le moyen de personnes humbles et disponibles.

Nous avons besoin du ministère de l'Esprit de Dieu dans nos propres vies et dans les églises. Si nous en sommes conscients, si nous sommes obéissants jusqu'à changer nos habitudes, abandonner nos conceptions et nos règles humaines, si nous devenons humbles, cherchant à plaire au Seigneur en premier,  nous serons au bénéfice du ministère du Saint-Esprit.

 

Les paroles que l'ange de Dieu annonçait au prophète sont encore d'actualité :

C’est ici la parole que l’Eternel adresse à Zorobabel : Ce n’est ni par la puissance ni par la force, mais c’est par mon esprit, dit l’Eternel des armées. Zacharie 4:1-7

L'huile de l'onction qui doit revêtir ceux que Dieu utilise vient toujours du même endroit, elle descend d'en haut, là où est assis le Fils de Dieu, notre Seigneur Jésus-Christ :

Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. Jean 7:37

Notre vie spirituelle et celle des églises est un don de Dieu. Elle nous est donnée gratuitement par la foi en Jésus-Christ et communiquée par le Saint-Esprit.

Jésus dit : Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle. Jean 4:14

Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria : Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.
Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.
Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui. Jean 7:37-39

La force, la sagesse, la capacité de servir Dieu, avec les dons et les ministères, sont accordés par l'Esprit de Dieu à tous sans distinction. Même s'il y a des dons et des ministères différents, accordés à chacun en particulier, selon la grâce et la volonté de Dieu, il n'existe pas dans le Nouveau Testament un enseignement concernant une classe sacerdotale à part et au dessus des membres du corps de Christ, mais il est écrit que  nous sommes tous "sacrificateurs" du Dieu vivant. Personne ne doit s'élever au dessus des autres, car en Christ nous sommes tous égaux.

A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles ! Amen ! apocalypse 1:5,6

Dans la foi, l'obéissance et l'humilité, acceptons de laisser le Saint-Esprit nous conduire dans toute la vérité et d'exercer librement et pleinement son ministère.

Or, le Seigneur c’est l’Esprit ; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.
Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

img-news
  • Comment mettre Dieu au cœur de sa vie, le Seigneur cherche des personnes qui l’adorent en esprit et en vérité.
  • Ce livre aborde des thèmes comme la prière, la louange, les relations, le pardon, la foi...
  • Cet ebook vous encouragera à aller plus loin avec Dieu.

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classifié(e)
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

BONUS !

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
Eldad et Medad : Dieu nous utilise malgré nos défaillances - Nathan Fereyre

d68a6bdadb6f418fd82fd5fd117cc632Y