L’apôtre : le maitre d’oeuvre de Dieu (2) – Derek Prince

par La rédaction le 10 Jan, 2016



Notre premier exemple se trouve en Actes 13:1-4: Il y avait dans l'Eglise (l'assemblée) d'Antioche (une église locale de la ville d'Antioche) des prophètes et des docteurs:ÔǪ (suivent cinq noms de prophètes et de docteurs). Pendant qu'ils servaient le Seigneur dans leur ministère et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour l'œuvre à laquelle je les ai appelés. Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir (Ndt: envoyèrent). Barnabas et Saul, envoyés par le Saint-Esprit, descendirent à Séleucie, et de là ils s'embarquèrent pour l'île de Chypre.

 

 

Observez qu'au verset 3, il est dit que ces deux hommes ont été envoyés par l'église d'Antioche, mais nous lisons aussi au verset 4, qu'ils ont été « envoyés par le Saint-Esprit ». Par qui ont-ils donc réellement été envoyés ? Par le Saint-Esprit ! Mais celui-ci s'est servi d'agents humains pour mettre en œuvre ses choix. Avant que ce choix ne soit fait, ces deux hommes étaient appelés prophètes et docteurs mais après avoir été envoyés, ils ont été appelés apôtres.

 

En Actes 14:4, il est dit, s'agissant de Paul et de Barnabas: « La population de la ville se divisa: les uns étaient pour les Juifs, les autres pour les apôtres ». Le verset 14 du même chapitre est encore plus clair: « Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements,ÔǪ ». l'apostolat de Paul et de Barnabas est donc clairement attesté par les Ecritures. Ainsi va la logique du Nouveau Testament. Les hommes deviennent des apôtres lorsqu'ils sont envoyés par une église locale, suivant le choix du Saint-Esprit.

 

Nombreux sont les lecteurs du Nouveau Testament en langue française qui ne réalisent pas combien d'hommes sont appelés apôtres dans la Bible, simplement parce que les versions ne traduisent pas toujours le terme grec d'apôtre par le terme français équivalent. En certains endroits, le même terme, apostolos, est traduit par ÔÇÿmessager' (ou envoyé), alors que ce devrait être ÔÇÿapôtre'.

 

L'un de ces endroits est 2 Corinthiens 8:23. Paul parle de ceux qui ont voyagé et exercé le ministère avec lui: « Ainsi, pour ce qui est de Tite, il est notre associé et notre compagnon d'œuvre auprès de vous; et pour ce qui est de nos frères (il parle au pluriel de quelques compagnons chrétiens qu'il ne nomme pas), ils sont les envoyés (apostoloi ÔÇô grec pour apôtres) des Eglises, la gloire de Christ. » Ici, Tite et au moins deux autres frères dont le nom n'est pas cité sont reconnus comme apôtres.

 

En Philippiens 2:25, Paul utilise un langage similaire en parlant d'un homme nommé Epaphrodite et dit: « J'ai estimé nécessaire de vous envoyer mon frère Epaphrodite, mon compagnon d'œuvre et de combat, par qui vous m'avez envoyé (apostolos ÔÇô grec pour apôtre) de quoi pourvoir à mes besoins ». Epaphrodite était un apôtre envoyé par l'église de Philippe.

 

Le même modèle se retrouve dans tout le Nouveau Testament. Après la Pentecôte, les apôtres sont envoyés du sein des églises locales par Jésus-Christ, au travers du Saint-Esprit qui utilise des agents humains.

 

LE MODELE DES APOTRES

 

Lorsque les apôtres avaient terminé la tâche pour laquelle ils avaient été envoyés, ils étaient censés faire un rapport à l'église qui les avait envoyés. En Actes 13:1-4 Paul et Barnabas ont été envoyés. Les chapitres 13 et 14 rapportent le récit de la mission qu'ils ont accomplie. Puis, nous lisons en 14:26-27 qu'ils ont relaté leur mission:

 

De là ils s'embarquèrent pour Antioche, d'où ils avaient été recommandés à la grâce de Dieu pour l'œuvre qu'ils venaient d'accomplir. (Il y avait une œuvre particulière pour laquelle ils étaient appelés) Après leur arrivée, ils convoquèrent l'Eglise, et ils racontèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment il avait ouvert aux nations la porte de la foi.

 

Ils sont revenus chez eux et ont raconté de quelle manière ils avaient accompli la tâche dont l'église d'Antioche les avait chargés.

 

Il existe trois caractéristiques importantes pour les apôtres choisis après la Pentecôte:

 

Tout d'abord ils sont le produit de l'action du Saint-Esprit dans une église locale.

 

Ensuite, ils sont envoyés par cette église pour accomplir une tâche spécifique et lorsque cette tâche est accomplie, ils sont censés faire un rapport à l'église qui les a envoyés.

 

Troisièmement, les apôtres ne sont ni des despotes ni des dictateurs spirituels. Ils ne sont pas libres d'aller et venir à leur guise, de faire des choix arbitraires ou de donner des ordres tyranniques à qui bon leur semble. Ils doivent répondre de leur conduite et de leur ministère envers l'église qui les a envoyés. S'ils cessent de remplir les conditions scripturaires, l'église a le droit de leur retirer son soutien en tant que ses apôtres.

 

Nous venons de voir comment un apôtre est nommé, mais, que fait-il ? Paul décrit la tâche d'un apôtre très clairement en 1 Corinthiens 3:10. Rappelez-vous que l'église de Corinthe était le fruit de son ministère. Il avait été la première personne à apporter l'Evangile dans cette ville. Il avait vu ces gens être sauvés puis baptisés d'eau et du Saint-Esprit. Il avait nommé leurs propres dirigeants locaux et les avait formés dans l'exercice des dons spirituels. Lorsqu'il les avait quittés, ils formaient une congrégation complète et autonome. A propos de cette tâche qu'il avait accomplie à Corinthe, Paul dit: « Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement comme un sage architecte (Ndt: un maître d'œuvre) ».

 

L'apôtre est le maître d'œuvre et l'œuvre est l'église locale. L'apôtre comprend chaque phase de ce processus de construction, des fondements jusqu'au toit. Il peut commencer à un endroit où il n'y a pas d'église et diriger tout le processus de construction du début à la fin. Ou bien, s'il arrive dans un endroit ou la construction a déjà commencé, il peut donner les instructions ou les corrections nécessaires pour toute phase particulière.

 

COMMENT RECONNAITRE LES APOTRES

 

Arrivés à ce point de l'étude, il est logique de nous demander: comment les reconnaître lorsque nous les voyons ? La Bible nous a donné des lignes directrices claires pour identifier les véritables apôtres.

 

Tout d'abord, les apôtres portent un sceau. Nous connaissons tous le concept du sceau. Par exemple, nous voyons le sceau (label) de qualité apposé sur certains produits dans les magasins. Le label authentifie extérieurement la qualité du produit et peut être vu par quiconque s'y intéresse. Paul dit encore à l'église de Corinthe: « ÔǪcar vous êtes le sceau de mon apostolat dans le Seigneur. » (1 Corinthiens 9:2). Paul a posé les fondations de l'église corinthienne et l'a quittée en laissant un toit au-dessus d'elle. Le sceau d'un apôtre est une église locale qui fonctionne de manière complète. L'église corinthienne était la preuve extérieure du ministère apostolique de Paul, pour quelqu'un qui aurait un jour voulu le mettre en doute.

 

Il y a aussi certains signes qui accompagnent un ministère apostolique. Nous nous tournons à nouveau vers l'église de Corinthe: « Les preuves de mon apostolat ont éclaté au milieu de vous par une patience à toute épreuve, par des signes, des prodiges et des miracles. » (2 Corinthiens 12:12). Tout apôtre véritable est porteur de ces signes.

 

Le premier signe se rapporte au caractère. Il s'agit de la patience ou de l'endurance. Lorsque tout le monde abandonne ou se détourne, l'apôtre tient bon. Paul a tenu bon lorsqu'il était en prison, seul et abandonné.

 

Le second signe se rapporte au miraculeux: des signes, des prodiges et des miracles. Ils accompagnaient le ministère de Paul partout où il allait. Les deux signes sont nécessaires: le caractère et les miracles.

 

LES EQUIPES

 

Dans le Nouveau Testament, nous constatons que les apôtres exerçaient généralement en équipe. Nous verrons plus tard que cela s'applique aussi aux prophètes et aux pasteurs. Comment se fait-il que ces trois ministères s'exercent habituellement en équipe plutôt qu'en individuel ? Je pense que la raison en est que ces trois ministères concernent l'ordre et la structure d'une église et cette tâche est trop importante pour que Dieu la confie à un seul individu, agissant pour son propre compte. C'est pourquoi, ces ministères s'exercent normalement dans la pluralité.

 

En Actes 8, nous lisons que Philippe est descendu en Samarie pour y prêcher l'Evangile. Philippe était un évangéliste (voir Actes 21:8). Il est parti seul et a mis la ville sens dessus dessous. Mais écoutez ce qui s'est passé ensuite, en Actes 8:14: « Les apôtres, qui étaient à Jérusalem, ayant appris que la Samarie avait reçu la parole de Dieu, y envoyèrent Pierre et Jean. » Un évangéliste mais deux apôtres. Les apôtres sont partis en équipe.

 

Nous avons déjà vu en Actes 13, que Paul et Barnabas avaient été envoyés ensemble par l'église d'Antioche. Ils n'ont pas été envoyés en tant qu'individus mais en tant qu'équipe.

 

En Actes 15, nous voyons que deux équipes apostoliques se sont formées. Barnabas a pris avec lui Jean Marc et est parti d'un côté. Paul ne voulait pas de Jean Marc, il a donc choisi Silas et ils sont partis d'un autre côté. Ni Paul ni Barnabas n'est parti seul. Ils avaient chacun leur collaborateur.

 

Plus tard, Timothée a rejoint l'équipe de Paul et Silas à Lystre (Actes 16). Cette équipe apostolique est à nouveau mentionnée en 1 Thessaloniciens 1:1: « Paul, et Silvain (Silas), et Timothée, à l'Eglise des Thessaloniciens, qui est en Dieu le Père et en Jésus-Christ le Seigneur: que la grâce et la paix vous soient données! »

 

Cette épître a été écrite conjointement par ces trois hommes. Il ne s'agissait pas de Paul tout seul sinon de Paul, Silas et Timothée. Plus loin dans la même épître, il est dit: « Nous n'avons point cherché la gloire qui vient des hommes, ni de vous ni des autres; nous aurions pu nous produire avec autorité comme apôtres de Christ. » Les trois hommes étaient reconnus comme apôtres. Paul et Silas avaient été envoyés par Antioche et Timothée par Lystre. Ils agissaient en tant qu'équipe.

 

Une autre équipe apostolique est encore mentionnée en Galates 2:1: « Quatorze ans après, je (Paul) montai de nouveau à Jérusalem avec Barnabas, ayant aussi pris Tite avec moi ». Paul Barnabas et Tite, une autre équipe. A Jérusalem, ils se sont confrontés à l'équipe apostolique de Pierre, Jacques et Jean au sujet de l'affaire de la circoncision des non-Juifs (2:7). Ils ont réglé leurs différends, se sont serré la main en frères et sont repartis.

 

Nous voyons ici deux équipes apostoliques séparées, agissant dans un cadre communautaire qui englobait le Corps entier. Paul, Barnabas et Tite étaient des apôtres envoyés vers les païens (non-Juifs) et Pierre, Jacques et Jean étaient envoyés en apôtres pour les Juifs, chaque équipe ayant des tâches différentes à accomplir.

 

Dans les rangs des apôtres, il y avait différents niveaux d'apostolat. Paul dit en 2 Corinthiens 11:5: « Or, j'estime que je n'ai été inférieur en rien à ces apôtres par excellence. » Et, 2 Corinthiens 12:11, dit: « car je n'ai été inférieur en rien aux apôtres par excellence ». Par conséquent, s'il existe des apôtres par excellence, il en existe d'autres qui ne sont pas si excellents, mais qui n'en sont pas moins d'authentiques apôtres. Tous les apôtres ne sont pas du même calibre que Paul. Tous les prophètes ne sont pas des Esaïe ou des Jérémie mais ils peuvent néanmoins être d'authentiques prophètes. Il en va de même pour les apôtres.

 

AVERTISSEMENT

 

Toutefois, il n'y a pas que de vrais apôtres. Il en existe aussi de faux. Paul en parle dans 2 Corinthiens 11:13-15:

 

Car de tels hommes sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, se transformant en apôtres de Christ; et ce n'est pas étonnant, car Satan luiÔÇômême se transforme en ange de lumière, ce n'est donc pas chose étrange si ses ministres aussi se transforment en ministres de justice, desquels la fin sera selon leurs oeuvres. (Darby)

 

L'expression ÔÇÿse transformant en apôtres' suggère que ces hommes se sont probablement nommés eux-mêmes. Ils ne sont pas véritablement envoyés par le Saint-Esprit à partir d'un corps local reconnu.

 

Le Nouveau Testament nous avertit que, vers la fin des temps, il y aura une croissance importante des tromperies religieuses et des faux ministères. En Matthieu 24:24, Jésus dit: « Car il s'élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s'il était possible, même les élus. » S'il doit y avoir de ÔÇÿfaux Christs' et de ÔÇÿfaux prophètes', nous pouvons aussi nous attendre à de ÔÇÿfaux apôtres'. De tels hommes pourront être capables de produire des miracles de toutes sortes. C'est pourquoi, les miracles en eux-mêmes ne valident pas nécessairement l'authenticité d'un ministère. Nous avons vu que le signe du miraculeux devait être équilibré par le signe du caractère.

 

Par la façon dont les choses sont en train de se développer dans le corps de Christ, il est probable que tout chrétien ou tout groupe de chrétiens sera confronté tôt ou tard à des hommes se revendiquant apôtres. Il est extrêmement important d'éprouver les revendications de ces hommes par rapport aux standards bibliques. Sont-ils nommés et envoyés en accord avec le modèle du Nouveau Testament ? Doivent-ils rendre des comptes à une église locale ? Font-ils preuve d'un caractère et d'une manière de vivre apostoliques ? Leur ministère est-il attesté par le miraculeux?

 

En Apocalypse 2:2, Jésus loue l'église d'Ephèse car elle n'a pas accepté les revendications d'apôtres sans les avoir préalablement éprouvées. Il a dit: «tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteursÔǪ »

 

Tous les chrétiens d'aujourd'hui, que ce soit en tant qu'individus ou en tant que groupe, se doivent d'être aussi vigilants que l'église d'Ephèse.

 

Brochure à recommander : ÔÇÿLes apôtres' (série ÔÇÿEglise et les ministères')

 

Derek Prince

{loadposition face}

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
Sortir des schémas erronés de la destinée - Mikael Doppia
Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Tag 1 ami 😉
  • Image Instagram

28f1930930f0179367e7111a845c5f3f############