La Croix, ou Le péché qui abonde et la grâce qui surabonde

par La rédaction le 26 Sep, 2020

Les principaux chefs des Juifs, aussi complètement aveuglés que le peuple, raillaient Jésus disant qu’il était incapable de se délivrer lui-même de la croix. Ils ne savaient pas que cela était impossible, s’il était un Sauveur, que tout leur était ôté et que Dieu établissait un autre ordre de choses fondé sur l’expiation, dans la puissance d’une vie éternelle par la résurrection. Terrible aveuglement dont les pauvres soldats n’étaient que les imitateurs, selon la méchanceté de la nature humaine ! Mais le jugement d’Israël se trouvait dans leur bouche, et (de la part de Dieu) sur la croix. C’était le Roi des Juifs qui était pendu là, et dans quel abaissement, puisqu’un brigand pendu à son côté pouvait l’injurier, — mais il était à la place où l’amour l’avait amené pour le salut éternel et actuel des âmes. Cela se manifestait au moment même. Aux insultes qui Lui reprochaient de ne pas se délivrer lui-même de la croix, il répondait par le sort du brigand converti qui le rejoignit le même jour dans le paradis.

Le Roi des Juifs, de leur propre aveu, n’était pas délivré — il était crucifié. Quelle fin pour les espérances de ce peuple ! Mais en même temps un grossier pécheur, converti par grâce sur le gibet même, va droit au paradis. Une âme est sauvée pour l’éternité. Ce n’est pas le royaume, mais une âme — hors du corps — dans le bonheur avec Christ. Remarquez ici comment la présentation de Christ fait ressortir la méchanceté du cœur de l’homme. Aucun brigand ne se moquerait d’un autre brigand sur le gibet ou ne lui adresserait de reproches ; la chose a lieu du moment que Christ est là !

Mais je voudrais dire quelques mots sur la condition du brigand converti et sur la réponse de Christ. Nous voyons ici toutes les marques de la conversion et de la plus remarquable foi. La crainte de Dieu, commencement de la sagesse, est là ; la conscience est droite et forte. Le brigand dit à son compagnon : « Et pour nous, nous y sommes justement » ; c’est la connaissance de la perfection de Christ comme homme ; il le reconnaît comme le Seigneur, alors que ses propres disciples l’avaient abandonné et renié, et qu’il n’y avait aucun signe de sa gloire ou de la dignité de sa personne. L’homme ne le considérait que comme l’un de ses semblables. Son royaume n’était pour tous qu’un objet de mépris. Mais le pauvre brigand est enseigné de Dieu, et pour lui tout est clair. Il est aussi sûr que Christ aura le royaume que s’il régnait dans la gloire à ce moment-là. Tout son désir est que Christ se souvienne de lui alors. Et quelle confiance en Christ il montre par la connaissance qu’il avait de Lui, malgré sa culpabilité reconnue ! Cela montre comment Christ remplissait son cœur, comment sa confiance dans la grâce éclatante de Christ excluait la honte humaine, car qui aimerait qu’on se souvînt de lui dans l’opprobre d’un gibet ! L’enseignement divin apparaît ici d’une manière particulière. Ne savons-nous pas, par l’enseignement divin, que Christ était sans péché, et que, pour être assuré de son royaume, il fallait une foi qui fût au-dessus de toutes les circonstances ? Ce malfaiteur est la seule consolation de Jésus sur la croix, et le fait penser (en répondant à sa foi) au paradis qui l’attendait, quand il aurait achevé l’œuvre que son Père lui avait donnée à faire. Remarquez l’état de sanctification où se trouvait ce pauvre homme par la foi. Dans toute l’agonie de la croix, tout en croyant que Jésus était le Seigneur, il ne cherche aucun soulagement de sa part, mais il lui demande de se souvenir de lui dans son royaume. Il n’a qu’une pensée — avoir sa part avec Jésus. Il croit que le Seigneur reviendra ; il croit au royaume, tandis que le Roi est rejeté et crucifié, et que, pour l’homme, il n’y avait plus d’espérance.

Mais la réponse de Jésus va plus loin, et ajoute ce qui introduit, non le royaume, mais la vie éternelle, le bonheur de l’âme. Le brigand avait demandé à Jésus de se souvenir de lui quand il viendrait dans son royaume. Le Seigneur répond qu’il n’attendrait pas le jour de la gloire manifestée qui serait visible pour le monde, mais « qu’aujourd’hui même, il serait avec Lui dans le paradis ». Précieux témoignage et grâce parfaite ! Jésus crucifié était plus que Roi — il était Sauveur. Le pauvre malfaiteur en était un témoignage, en même temps qu’il était la joie et la consolation du cœur du Seigneur — les prémices de l’amour qui les avait mis côte à côte ; et là, si le pauvre brigand portait le fruit de ses péchés de la part de l’homme, le Seigneur de gloire à son côté en portait le fruit de la part de Dieu, placé sous la même condamnation, comme s’il eût été lui-même un malfaiteur. Par le moyen d’une œuvre inconnue à l’homme et connue seulement à la foi, les péchés du compagnon de Christ étaient pour toujours ôtés, ils n’existaient plus, leur souvenir n’était que celui de la grâce qui les avait enlevés, et qui en avait purifié son âme à jamais, le rendant à ce moment-là aussi capable d’entrer dans le paradis que Christ lui-même, et d’y être son compagnon.

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

img-news
  • Comment mettre Dieu au cœur de sa vie, le Seigneur cherche des personnes qui l’adorent en esprit et en vérité.
  • Ce livre aborde des thèmes comme la prière, la louange, les relations, le pardon, la foi...
  • Cet ebook vous encouragera à aller plus loin avec Dieu.

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Louange hispanophone
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classifié(e)
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

BONUS !

Recevez gratuitement notre livre numérique "10 clés qui vous aideront à adorer Dieu dans votre quotidien"

Votre adresse email sera uniquement utilisée par Rev’Impact pour vous envoyer votre newsletter. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désabonnement intégré dans la newsletter. Pour en savoir plus et exercer vos droits, prenez connaissance de notre Charte de confidentialité.

Advertise

Visionnez la dernière vidéo
Live ce mercredi à 20h30 : Comment avoir un impact là où Dieu vous a placé ? (Thiebault Geyer)

e9b9a8542a8d333fa75fb65eb90da712____________