Cette vérité qui fait peur – Charles Finney

par La rédaction le 18 Fév, 2016



Prenez garde de vous plaindre d'une prédication trop franche, incisive, même quand elle s'attaque à vous. L'Eglise oublie trop facilement qu'un pasteur n'est responsable qu'envers Dieu; elle voudrait lui inspirer ses prédications, pour que celles-ci lui conviennent à elle. S'il insiste et lui dévoile son péché, on appellera cela «faire des personnalités» [viser les gens], et on se révoltera contre la vérité.

Ou bien l'on dit : «il ne devrait pas prêcher si franchement devant le monde, car cela ridiculise la religion; il devrait prendre à part les membres de l'église pour leur parler, ne prêcher qu'à son troupeau et ne pas faire entendre aux pêcheurs combien les chrétiens sont mauvais». Mais il y a des cas où un pasteur ne peut faire moins que de montrer à la Maison de Jacob ses péchés.

Cessez donc de blâmer les pasteurs lorsqu'ils estiment de leur devoir de réprimander ouvertement l'Eglise, devant le monde. Si vous êtes si fiers, et que vous ne puissiez le supporter, ne vous attendez pas à un réveil. N'accusez pas la prédication d'être «trop franche» pour la seule raison qu'elle dévoile les fautes de l'Eglise; on ne peut jamais prêcher trop franchement.

Quelquefois des chrétiens s'alarment à la pensée que le pasteur pourrait faire du mal aux inconvertis en prêchant trop franchement. Ils le mettent en garde et lui demandent s'il ne serait pas mieux de modifier un peu sa prédication, de manière à éviter de blesser, etc. Cette crainte se manifeste surtout quand un membre de l'Eglise, riche, influent, a été froissé; on a peur qu'il ne se retire et ne verse plus sa cotisation pour le traitement du pasteur, et qu'ainsi la charge soit plus pesante pour les autres. Mais une pareille église n'aura jamais de réveil. L'Eglise ne doit-elle pas désirer avant tout que la vérité vienne comme du feu sur les indifférents ? Et s'ils sont offensés, eh bien ! Christ saura parfaitement se passer de leur argent.

Ah ! ne blâmez pas votre pasteur, et ne lui demandez pas de prêcher autrement pour plaire aux incrédules, et pour se les rendre favorables. Il est inutile pour lui de prêcher aux impénitents, s'il ne peut pas dire la vérité. Que leur servirait-il, à eux, de donner de l'argent pour soutenir l'Evangile, si cet Evangile ne leur est pas prêché de manière à ce qu'ils soient sauvés ?

 

Charles Finney, 1830

 

{loadposition face}

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram

d984d00129cab84c52d24d1fb4be006dWWWW