Approchez-vous de celui qui souffre, pour prendre soin de lui… – Bob Gass

par Bob Gass le 20 Mai, 2017

“Il s’approcha… et prit soin de lui” Luc 10.34

Dans une parabole, Jésus raconte qu’un Samaritain rencontra un homme blessé, abandonné sur le bord d’une route. “Il s’approcha, banda ses plaies en y versant de l’huile et du vin, le chargea sur sa propre monture, le conduisit à une auberge et prit soin de lui…” (Luc 10.34). Les deux premiers hommes à avoir vu le blessé gisant dans son sang étaient des professionnels. Leur rôle en temps que prêtre et lévite était de procurer une forme de guérison à ceux qui venaient à eux. On pourrait les comparer de nos jours à un psychiatre, ou à un médecin, un pasteur, un prêtre.

C’était à eux qu’incombait la responsabilité d’offrir un soutien spécialisé débouchant sur une guérison à court ou moyen terme. Ils ne s’intéressent donc pas au blessé qui ne requiert pas vraiment leurs services. Après tout, dirait notre psychiatre ou notre médecin: “Si vous avez besoin de mon aide, prenez rendez-vous avec ma secrétaire !” L’étranger, le Samaritain, n’est pas un professionnel. Il ne fait que “prendre soin” du blessé, peut-être mal, sans suivre les règles de l’art, mais n’écoutant que son coeur et faisant fi de son confort. Il salit de sang ses vêtements, soulève le blessé en faisant de son mieux, même s’il n’est pas formé aux techniques des sauveteurs, puis paie de sa poche la chambre où il laisse le blessé. Il exprime simplement sa compassion en prenant soin de l’homme, sans lui faire de sermon, sans essayer de le “changer”. Henri Nouwen a écrit : “Prendre soin de l’autre n’est pas nécessairement le guérir.

La guérison implique un changement d’état. Un médecin, un avocat, un pasteur ou un prêtre, une assistante sociale utilisent leurs compétences “professionnelles” pour transformer la vie des gens dont ils s’occupent… Faire preuve d’attention envers quelqu’un qui souffre, c’est pouvoir pleurer avec lui, sentir sa peine, s’associer avec lui. C’est proclamer que l’autre est mon frère, ma soeur, qu’il ou elle me ressemble, est mortel et vulnérable comme je le suis. Si nous faisons d’abord preuve de compassion, celui qui en bénéficie peut accepter ensuite la guérison, si elle se réalise, comme un simple don. Apporter la guérison n’est pas toujours possible, mais nous pouvons toujours faire preuve d’attention et de compassion.” Sa parole pour vous aujourd’hui : osez vous approcher de celui qui souffre pour prendre soin de lui, même si vous ne pouvez pas le guérir !

Bob Gass

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: Bob Gass

D’origine Irlandaise, Bob Gass habite aux États-Unis où il a été prédicateur de la Bible, homme de télévision et écrivain de méditations quotidiennes. Il est l’auteur de nombreux livres dont la plupart ont été traduits en Français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Richard et Sandrine en plein tournage. Des nouveaux projets sont à venir... Nous vous souhaitons une très bonne semaine.
  • Image Instagram
e82cca5d8bea6a85a455f53e9f40f56a777777777777777777