Aimons-nous les uns les autres, comme le Seigneur nous aime – Michelle

par La rédaction le 4 Août, 2015



Le chrétien peut-il prendre les armes ? Tuer un homme est-il permis ? Non, les préceptes et les commandements de Dieu sont immuables et ils ne changent pas avec le temps ou les circonstances. J'aimerais à mon tour vous poser une question. Jésus est-il venu avec les armes sur terre ? Non, il est venu dans une étable, dans le corps d'un nouveau-né. Lorsqu'il a été mis à mort, il aurait pu demander aux légions des anges d'intervenir, mais il ne l'a pas fait. Qu'a-t-il dit ? Lisons dans Luc 23:34 « Jésus dit : Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils fontÔǪ ».

Il est un passage important dans le Nouveau Testament que j'aimerais lire avec vous. « La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière » Romains 13:12. Le jour de la venue de Jésus-Christ approche et il nous faut veiller et prier pour être prêts lorsqu'il apparaîtra (vous pouvez relire la parabole des 10 vierges (Matthieu 25)). Quelles sont les armes que Dieu nous donne ? Elles ne sont pas charnelles, mais spirituelles. Ce sont celles de la lumière, lumière qui est notre Dieu. 2 Corinthiens 10:4 nous le confirme « Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas charnelles ; mais elles sont puissantes, par la vertu de Dieu, pour reverser des forteresses ». Le Seigneur a mis à notre disposition des armes offensives et défensives (2 Corinthiens 6:7). Ces armes, nous les retrouvons nommées dans Éphésiens 6:14-17 « « Tenez donc ferme : ayez à vos reins la vérité pour ceinture : revêtez la cuirasse de la justice ; mettez pour chaussure à vos pieds le zèle que donne l'Évangile de paix ; prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi, avec lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du malin ; prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. ».

 

Alors devons-nous porter des armes charnelles ? Dans le jardin de Getsémané, lorsque Judas livre Jésus et que le disciple coupe l'oreille du serviteur du grand prêtre, que fais Jésus ? Il guérit le serviteur et déclare ceci « Alors Jésus lui dit : remets ton épée à sa place ; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée » Matthieu 26:52. La Bible nous laisse un message important que nous pouvons lire dans Marc 9:51 « Ayez du sel en vous-mêmes, et soyez en paix les uns avec les autres ». Le sel qui est en nous, c'est celui de la parole de Dieu, de son Esprit Saint qui vit en nous. Colossiens 4:6 dit « Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun ».

 

J'aimerais également reprendre un verset qui porte souvent à mauvaise interprétation. Lisons dans Matthieu 10:34 « Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix, mais l'épée ». L'épée est souvent synonyme de division, de séparation. Ici, l'épée n'est pas venue pour semer le chaos et la mort, mais pour apporter la justice et la vérité (Apocalypse 1:16 décrit Jésus « de sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants). L'épée de Christ est spirituelle, pas charnelle. Hébreux 4:12 nous dit « Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchant qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles ; elle juge les sentiments et les pensées du cœur ». Cette épée est celle qui séparera les jutes des injustes lorsque le temps de la grâce sera terminé. En attendant, pendant que nous sommes sous la grâce, revêtons les armes spirituelles données par le Seigneur et non celles du monde.

 

Jésus nous enseigne l'évangile de paix et de grâce. Galates 5:22 nous dit « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance ». Jésus nous demande d'être des lettres vivantes envoyées pour annoncer la bonne nouvelle, celle de la réconciliation avec le Père et de la vie éternelle, en son sang versé sur la croix du calvaire. Portons en nous les bonnes armes, celles qui sont spirituelles et qui ont pour but de nous aider à avancer, à combattre et à se défendre contre l'ennemi de nos âmes. Cet ennemi n'est pas humain, mais spirituel. Dieu aime l'homme, mais pas le péché. Aimons-nous les uns les autres, comme le Seigneur nous aime. AMEN

Michelle

 

{loadposition face}

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram

a148ed1e74d556842e39448f00ec6427^^^^^^^