La tolérance, un concept chrétien ? – Corneille Bruins

par La rédaction le 25 Sep, 2017

1. Définition

Tolérer, c’est « reconnaître et respecter les croyances et pratiques d’autrui sans pour autant les partager. » C’est encore « supporter quelqu’un ou quelque chose que l’on n’aime pas. »

2. La tolérance moderne

La tolérance est considérée aujourd’hui comme une preuve d’ouverture et d’intelligence dans le monde occidental. Nous l’appellerons « tolérance moderne ». Elle se veut vertu cardinale, absolue, universelle. La tolérance moderne insiste sur le fait que toute personne doit être acceptée, respectée et approuvée quant à ses croyances, ses valeurs et ses actes : « Ce que je fais représente ce que je suis. » Quelqu’un a dit : « Tout citoyen vertueux est celui qui peut tolérer toute chose, sauf l’intolérance ». La tolérance moderne implique le rejet de tout dogmatisme ou absolutisme. La notion de vérité absolue est inacceptable. Chaque culture spécifique a sa vérité propre dans les domaines scientifique, éducatif ou religieux.

3. Les implications de la tolérance moderne

a. La mort de la vérité

La tolérance moderne propose une conception nouvelle de la vérité :

  • point de vérité absolue, toute vérité est relative et subjective ;
  • bon et mauvais ne représentent pas les mêmes concepts pour chacun, ils peuvent différer d’une culture à l’autre.

Ainsi, on entend souvent :

  • « Personne n’a le droit de me dire ce qui est bon ou mauvais. »
  • « Je ne peux te dire ce qui est bon ou mauvais ; tu dois décider pour toi-même. »
  • « Ce n’est pas juste d’imposer ta morale à un autre. »
  • « J’ai le droit de faire ce que je veux tant que je ne fais de mal à personne. »
  • ? « Tu dois faire ce que tu penses être juste. »
  • « Ce sont des valeurs que tes parents t’ont enseignées, mes parents m’ont enseigné des choses différentes.»

b. La disparition de la vertu

  • Courage, honneur, rectitude ?
  • Révérence, respect, politesse ?
  • Humilité, générosité, compassion ?

De tels concepts sont sans signification dans une culture dominée par la tolérance moderne. Qui peut dire que la politesse est plus correcte que l’insolence, ou le courage plus recommandable que la lâcheté, ou la vérité meilleure que le mensonge ?

4. La tolérance moderne en contradiction avec le message biblique

Le chrétien est mal à l’aise face aux implications de la tolérance moderne. Il se reconnaît dans ce qui est respect de l’autre, mais ne peut adhérer à ces nouvelles conceptions de la vérité et de la vertu.

Dans les Écritures, Dieu révèle à l’humanité qu’il existe des vérités absolues pour tout homme, dans tous les temps et sur toute la terre (Ex 20.1314). Ainsi, voler et mentir sont mauvais pour tous les peuples (Lév 19.11), mais la bonté, la compassion (Éph 4.32) et l’humilité (Phil 2.1-11) sont bonnes pour tous les peuples.

Quatre piliers fondamentaux du christianisme sont considérés comme inacceptables par la « tolérance moderne » :

a. La vérité biblique

Ce que la Bible revendique quant à la vérité et ce qu’elle commande sont considérés comme trop étroits au regard de la définition de la tolérance moderne. Le chrétien croit au « Dieu de Vérité » (És 65.16) et au « livre de la vérité » (Dan 10.21). Il est donc en porte-à-faux avec ceux qui proclament la tolérance moderne et qui considèrent toute croyance en une vérité absolue comme mauvaise.

b. Jésus-Christ et la croix

Ce que le Seigneur Jésus-Christ revendiquait pour lui-même et le message de la croix constituent un outrage selon le « dogme » de la tolérance moderne. Jésus dit : « Moi je suis le chemin et la vérité et la vie ; nul ne vient au Père que par moi. » (Jean 14.6). La tolérance moderne considère une telle prétention comme intolérable et exclusive !

c. Le péché

Jésus disait à ses disciples : «Le monde me hait parce que moi je rends témoignage de lui que ses oeuvres sont mauvaises. » (Jean 7.7). Depuis rien n’a changé ! Aujourd’hui, l’affirmation que « tous ont péché » (Rom 3.23) et que tous ont besoin d’un Sauveur est intolérable : la tolérance moderne considère que le péché est un concept culturel, et ne peut pas être appliqué à tout le monde. Ainsi, une institution religieuse qui qualifie une conduite homosexuelle « d’iniquité et de péché » est considérée comme une organisation discriminatoire puisque cela implique le refus de certaines croyances, conduites ou styles de vie. La tolérance moderne invite même à des représailles.

d. La mission de l’Église

L’Église elle-même représente aussi un défi intolérable dans l’optique de la tolérance d’aujourd’hui. Le Seigneur Jésus a dit à ses disciples : « Allez donc, et faites des disciples de toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. » (Mt 28.19). Cet ordre représente une mission intolérable, ressentie comme un effort fanatique pour imposer son point de vue et dominer les autres cultures.

5. La conception biblique de la tolérance

La Bible donne un enseignement sur la tolérance. Voici quelques-unes de ses suggestions :

  • « S’il est possible, autant que cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes. » (Rom 12.18) ;
  • « C’est pourquoi recevez-vous les uns les autres, comme aussi le Christ vous a reçus, à la gloire de Dieu. » (Rom 15.7) ;
  • « […] avec toute humilité et douceur, avec longanimité, vous supportant l’un l’autre dans l’amour. » (Éph 4.2) ;
  • « Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant les uns aux autres comme Dieu aussi, en Christ vous a pardonné. » (Éph 4.32) ;
  • « Vous supportant l’un l’autre et vous pardonnant les uns aux autres […] comme aussi le Christ vous a pardonné.» (Col 3.13) ;
  • « Ainsi donc, comme nous en avons l’occasion, faisons du bien à tous, mais surtout à ceux de la maison de la foi. » (Gal 6.10).

6. La tolérance moderne : une perte de conviction

Si je considère sérieusement que les croyances et les façons de vivre de tout le monde sont aussi crédibles que les miennes, même lorsqu’elles se contredisent, je ne suis plus vraiment convaincu de mes propres croyances. Je dois admettre pouvoir me tromper aussi bien que mon voisin. S’il n’y a pas de vérité plus vraie qu’une autre, aucune vérité ne mérite d’être défendue. Et s’il n’y a pas de vérité qui mérite d’être défendue, il n’y a plus de place pour la conviction. Chrétiens, nous affirmons l’existence du Dieu Créateur, au-dessus de toutes choses dans sa création. De Jésus-Christ qui a dit : « Moi, je suis le chemin, et la vérité, et la vie. » C’est la seule référence, la vérité absolue. Dès le début, Ève savait très bien que Dieu avait décidé ce qui est vrai (bon, véritable) et ce qui est faux (mal, mauvais). Il avait dit : « Tu mangeras librement de tout arbre du jardin ; mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas ; car, le jour où tu en mangeras, tu mourras certainement. » (Gen 2.1617). Elle n’a pas accepté que Dieu détermine lui-même ce qui est bien et ce qui est mal et le lui impose. Elle le décidera elle-même en acceptant la tentation du diable.

La Bible nous enseigne très clairement que toutes les valeurs, croyances et façons de vivre ne sont pas égales ! Elle nous dit aussi que le Dieu de la Bible est le vrai Dieu (Jér 10.10), que toutes ses paroles sont vraies (Ps 119.160), et que si quelque chose n’est pas bon devant Dieu, c’est tout simplement mauvais (Deut 6.18). Ce n’est pas une vue de la culture hébraïque ou de la culture chrétienne ou occidentale, c’est la vérité, car Dieu règne sur toutes les cultures.

Conclusion

Il nous incombe de veiller afin de ne pas être trompés nous-mêmes : la conception de la tolérance moderne s’infiltre aussi chez les enfants de Dieu, dans une certaine mesure. Souvent lors d’une étude biblique nous entendons : « C’est ton opinion, mais moi j’ai aussi une opinion. » Nous ne sommes pas prêts à nous soumettre à l’autorité de la Parole, parce que nous n’aimons pas toujours ses affirmations. Nous enfermons volontiers certains enseignements de l’apôtre Paul au musée en prétextant que certaines directives pouvaient s’appliquer dans la culture de son époque, mais ne sont plus valables pour nous aujourd’hui. Que le Seigneur nous garde de saper de telle manière le fondement éternel sur lequel il nous a établis (cf. 1 Cor 3.11).

Mais nous avons aussi rappelé que la Bible est tout à fait en accord avec une certaine forme de tolérance. Gardons à l’esprit que la tolérance « biblique » est le résultat manifeste du fruit de l’Esprit dans nos relations avec les autres. Elle implique amour, foi, et espérance envers ceux qui nous déplaisent ou nous contestent. Elle requiert souvent compréhension, compassion, et patience. Que le Seigneur Jésus nous donne du discernement et de la sagesse en tout temps pour vivre cette forme-là de tolérance !

Corneille Bruins

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter l'Evangile au travers des médias. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
  • Instagram Image
4f7ed69473e4701c22b8df7703b847c6===========