Vivre. mais dans quel but ? – Nathanaël Bourgeois

par Nathanaël Bourgeois le 12 Juil, 2017

Quel est ton but dans la vie ?

Qu’est-ce qui te motives le matin en te levant ? Qu’est-ce qui te fais vibrer ? Prendre quelques instants pour y réfléchir est important. Celui qui est l’auteur de ta vie ne te laisse pas sans indications sur l’objectif qu’il a pour celle-ci. Il sera intéressant de comparer dans quelle mesure les buts que tu poursuis sont proches de ceux que Dieu a pour toi ! S’il y a décalage, ce sera peut être l’occasion d’une saine remise en question ?!

Les paroles de Pierre en ouverture de sa première épître devraient retenir toute ton attention :

« De la part de Pierre, apôtre de Jésus-Christ. À ceux que Dieu a choisis et qui vivent en exilés, dispersés dans les provinces du Pont, de la Galatie, de la Cappadoce, de l’Asie et de la Bithynie. Dieu, le Père, vous a choisis conformément au plan qu’il a établi d’avance ; il vous a mis à part, grâce à l’Esprit Saint, pour que vous obéissiez à Jésus-Christ et que vous soyez purifiés par son sang. Que la grâce et la paix vous soient accordées avec abondance. »
1 Pi 1.1-2 (version français courant)

De ce passage, nous pouvons tirer trois points importants :

– Tu es choisi par Dieu 
– Tu es mis à part par le Saint-Esprit 
– Pour obéir à Jésus-Christ et pour être purifié par son sang

Comme nous allons le constater plus loin, chaque personne de la trinité (Dieu le Père, Jésus-Christ le Fils et l’Esprit Saint) joue un rôle dans le salut de l’homme. Le salut véritable, décrit ici en quatre phases successives, implique nécessairement ces trois personnes.

1) Choisi par Dieu

C’est avec Dieu que tout commence : tu as été choisi par lui. Cette élection n’est fondée ni sur ce que tu as fait puisqu’elle est antérieure à ton existence, ni sur ce que tu feras ou seras. Elle a pour fondement l’amour infini de Dieu et sa merveilleuse grâce.

Que Dieu t’ait préconnu ou choisi à l’avance est en fait une réalité qui dépasse toute compréhension. Ce choix a eu lieu au plus profond du conseil éternel de Dieu. Il est difficile de l’expliquer (Ro 11.33-36), mais tu peux t’en réjouir. Ce choix te rappelle également que Dieu est Dieu et qu’il est souverain.

Quoiqu’il en soit, la responsabilité humaine demeure. Quelle est ta position vis-à-vis de Dieu ? Es-tu son ami ou encore son ennemi ? Savoir que le créateur de la vie, le Dieu de l’univers t’a choisi devrait t’interpeller : es-tu prêt à lui donner ta vie ? Beaucoup de joueurs de football rêveraient d’être choisis par le sélectionneur pour jouer dans l’équipe nationale ! À partir du moment où tu as accepté le salut et dit oui à Dieu, tu fais partie de quelque chose d’encore plus grand : la famille de Dieu. As-tu fait ce choix de répondre au salut que Dieu t’offre ? C’est le premier pas à faire.

Pour le prophète Jérémie, le but de Dieu était encore plus précis. Dieu a pu lui dire : « Je te connaissais avant même de t’avoir formé dans le ventre de ta mère, je t’avais mis à part pour me servir avant même que tu sois né. Et je t’avais destiné à être mon porte-parole auprès des nations. » (Jér 1.5) Si Dieu t’appelle d’abord pour être sauvé, il peut aussi avoir un appel spécifique sur ta vie. L’as-tu entendu ?

2) Mis à part par le Saint-Esprit

L’Esprit, alors que tu étais encore loin de Dieu, a eu toute une ouvre de persuasion. Il t’a convaincu de péché et amené vers l’auteur du salut : Jésus-Christ. Dès lors, l’Esprit t’a mis à part, rendu apte à la relation avec un Dieu trois fois saint et t’a consacré à celui dont tu portes désormais le nom, Jésus-Christ.

Dans la vie du croyant, le Saint-Esprit est celui qui est la force agissante pour le séparer du péché et de l’incrédulité afin d’entrer et vivre dans la foi et la justice (1 Th 1.4 ; 2 Th 2.13). Si ta position de chrétien est acquise par la présence de l’Esprit en toi, ton salut ne peut être également remis en question, car Dieu t’a déclaré juste le jour où nous tu t’es converti (c’est la justification, Ph 3.9). Ce jour-là, grâce à l’ouvre de Jésus-Christ mort et ressuscité pour te sauver de tes péchés, sur le simple fait de ta foi et de ta repentance (le désir de changer de donner à ta vie une nouvelle direction), tu as reçu le titre de saint et de juste. Dans la vie de tous les jours, le Saint-Esprit est la puissance qui t’aide à marcher conformément à la position de juste que tu as reçue. Encore faut-il être conscient que sans Christ, tu ne peux rien faire.

Si Dieu a mis à part l’homme, ce n’est pas pour rien faire ! Le peuple d’Israël avait aussi été mis à part et consacré pour Dieu (Deut 7.6). Par sa manière d’être et de vivre, il devait être différent de telle sorte qu’il soit un sujet d’étonnement pour les autres peuples. De même, aujourd’hui, par la puissance du Saint-Esprit qui agit en lui et à travers lui, le chrétien est appelé à être différent dans sa manière de vivre. Ses paroles et ses actes sont le résultat d’une vie intérieure riche où le Saint-Esprit touche et transforme, où Christ a la première place, où avec Dieu il jouit d’une relation privilégiée. Là où il y a le mal, il est appelé à faire le bien ; là où il y a le mensonge, apporter la vérité. Le chrétien amène l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la douceur, la bienveillance, la fidélité et la maîtrise de soi. Ces qualités ne lui sont pas propres ; elles sont simplement la preuve que Dieu vit en lui par le Saint-Esprit (Gal 5.22). Sais-tu que tu es mis à part par le Saint-Esprit ? Consacré à Dieu ? Veux-tu vivre d’une manière qui fasse la différence ?

3) Pour obéir à Jésus-Christ et pour être purifié par son sang

Pour qu’une vie soit sauvée, il faut être deux ! Il faut d’abord une personne en perdition (l’homme sans Dieu) et un sauveur (Jésus-Christ). La personne en perdition doit appeler à l’aide et se rendre compte que sa situation est sans issue, tel un nageur sans force éloigné de tout point d’accroche. C’est alors que Jésus intervient. Il y a d’une part l’action de l’homme (la repentance mais aussi la foi dans le salut proposé) et il y a l’action de Dieu qui donne le moyen du salut (Jésus-Christ). Obéir à Jésus-Christ, c’est recevoir le salut offert.

Si dans le cadre du salut, l’obéissance à Jésus-Christ est concrétisée par la conversion, obéir devrait être un désir constant du chrétien ! Or, il faut bien le reconnaître, le cour naturel de l’homme déteste obéir, encore moins à Jésus-Christ. La Bible est remplie d’objectifs élevés que le chrétien est appelé à vivre ; à commencer par le plus grand commandement, celui d’aimer son Dieu de toute sa force et de toute son âme, celui d’aimer son prochain comme soi-même, et tant d’autres encore. Obéir à Jésus-Christ, c’est vivre et mettre en pratique la Parole de Dieu. Et il est impossible d’y parvenir par soi-même. Celui qui fixe les objectifs et les commandements est aussi celui qui donne le moyen de les mettre en pratique. Par la vie de Christ en toi. Par la puissance du Saint-Esprit. Sans arrêt, il est nécessaire que tu sois branché sur Christ, que tu cherches à être en lui. Séparé de lui, tu ne peux rien faire (Jean 15.5).

L’autre point important est d’être assuré que, grâce au sang de Jésus-Christ qui lave nos péchés et enlève notre culpabilité, nous sommes purs ! Tous nos péchés ont été pardonnés à la croix : les péchés passés, présents et à venir ! C’est dire si le sang de Christ est efficace. As-tu reçu cette assurance ? Après avoir été sauvés, le pardon des fautes que nous continuons à commettre est assuré grâce au sang qui nous couvre. La confession de ces péchés nous permet de retrouver la communion avec Dieu (1 Jean 1.7).

En marche !

Revenons aux objectifs de vie. quels sont tes objectifs ? Peut être par ces quelques lignes as-tu davantage pris conscience d’avoir été choisi et mis à part. Pour une société profondément individualiste et sans vision spirituelle, ce langage est révolutionnaire ! Si Dieu s’intéresse à ta vie, c’est dans un double but : que tu obéisses à Jésus-Christ et que tu puisses recevoir la purification. Obéir à Jésus-Christ est-il un des buts de ta vie ? As-tu reçu la purification pour tes péchés ?

Nathanaël Bourgeois

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: Nathanaël Bourgeois

Nathanaël Bourgeois est marié et père de 2 jeunes enfants. Économiste de profession, il s’implique également dans son église locale à Ballaigues et dans diverses activités en faveur de la jeunesse. Il est membre du comité de rédaction de Promesses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Tag 1 ami 😉
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram

c35c3e69fa64d9ec38fc3016e803e90a}}}}}}}}}}}}}}}}}}