Le désir de contrôler – Derek Prince

par La rédaction le 10 Jan, 2016



Le dictionnaire définie la sorcellerie comme: « L'art d'exercer des puissances magiques, l'effet ou l'influence des puissances magiques, ou une charme ou influence séductive. » La parole de Dieu va encore plus loin pour identifier la sorcellerie comme la religion universelle et première de l'humanité chutée. Lorsque la race humaine s'est détourné de Dieu en rébellion, la puissance qui est entrée était la sorcellerie. Les différents peuples pratiquent de différentes formes distinctives de sorcellerie, mais il existe, dans presque toutes ses formes, certains éléments communs.

 

Dans de nombreuses parties du monde, la pratique reconnue de la sorcellerie est restée la même depuis des siècles. Dans les pays ayant une histoire chrétienne, en particulier en Occident, la magie s'est adaptée à la culture et prend certaines formes particulières.

L'un des buts communs à toutes les formes de magie est le . Lorsqu'une activité religieuse cherche à contrôler d'autres personnes, l'influence de la sorcellerie est probablement à l'œuvre.

La pratique primitive de la sorcellerie contient normalement les éléments suivants: un prêtre (un sorcier, un médecin, un chaman), un rituel ou une liturgie (qui peut prendre différentes formes), un sacrifice (animal ou humain), certaines formes caractéristiques de musique (souvent des incantations ou des percussions), ainsi qu'une forme d'alliance unissant les participants les uns aux autres et à tout être satanique qui est le point central de leur activité. Le mot « coven » (en anglais « un rassemblement de sorcières ») est probablement dérivé de la même racine que le mot « alliance » en anglais (covenant).

La sorcellerie a quatre but principaux:

1) apaiser un être spirituel supérieur souvent considéré comme capricieux ou malveillant,

2) contrôler les forces de la nature, telles que la pluie ou le beau temps pour les récoltes,

3) écarter les maladies et la stérilité, comme en Afrique, où presque toutes les femmes stériles vont consulter le sorcier pour avoir une potion ou un charme,

4) contrôler d'autres êtres humains ÔÇô pour terrifier les ennemis dans la bataille ou pour produire des désirs sexuels d'une personne envers une autre.

La pratique occidentale « moderne » de la sorcellerie contient les mêmes éléments. Elle opère sur quatre niveaux au moins:

1. Ouverte, publique, « respectable »Dans sa véritable nature, la sorcellerie enseigne et pratique l'adoration de Satan. L'église de Satan a son propre site web sur Internet qui la présente comme une église « respectable ». Mais ceux qui sont sortis de ses griffes vous diront que la cérémonie centrale satanique est la « messe noire » ÔÇô une parodie blasphématoire de la sainte Cène. La motivation dominante est une haine délibérée et consciente et un rejet de Jésus-Christ, l'ennemi principal étant l'église chrétienne.

2. Des réunions clandestines de sorciersLes réunions de sorciers ont lieu à la nuit tombée pour offrir des sacrifices et pour initier les nouveaux membres. L'un des éléments centraux de la pratique de la sorcellerie (comme nous l'avons vu dans le témoignage à la fin du dernier chapitre) est le sacrifice. Ce sont généralement des sacrifices d'animaux (un chien, un chat, un rat ou tout autre petit animal). Cependant, parfois, le sacrifice est humain.

Sans doute, le « dieu » de la sorcellerie est Satan. Ses adhérents sont liés à lui et les uns aux autres par une alliance ordonnant le secret absolu sur leurs activités. Qu'est-ce qui attire les gens vers le satanisme? Je crois que c'est l'attrait d'une puissance surnaturelle. Une fois convaincus de la puissance qu'ils ont acquis, les satanistes sont souvent audacieux et agressifs.

Un ami chrétien était assis dans un avion à côté d'une femme qui refusait toute nourriture; elle apprit à mon ami qu'elle jeûnait et priait.  « Je suis chrétien moi aussi, dit mon ami, et parfois je jeûne et je prie. »

« Oh non! répondit la femme. Je ne suis pas chrétienne, je suis sataniste. » Elle continua en expliquant qu'elle poursuivait deux objectifs principaux dans la prière: la rupture des mariages chrétiens et la ruine des ministères chrétiens. (Les statistiques publiées ces dernières décennies l'ont sûrement encouragée à croire que ses prières étaient efficaces.)

J'ai reçu un jour une lettre d'une femme du Texas qui écoutait régulièrement mes émissions à la radio. Elle m'y indiquait qu'elle était sorcière et qu'elle avait été nommée dans une certaine église afin de mettre le doute et l'incrédulité dans les cœurs et les esprits des nouveaux chrétiens ou de ceux qui étaient faibles. Elle avait réussi à écarter trois personnes. Puis elle poursuivait: « Croyez-vous que je puisse être pardonnée et recevoir le salut de Jésus? » Je lui répondis que Dieu est plein de miséricorde, même si elle devait beaucoup lutter pour se libérer totalement, et je la dirigeai vers un pasteur local.3. La Cinquième Colonne/déguiséeIl existe beaucoup de formes de philosophie et de religion qui ont leurs racines dans la sorcellerie. La forme que nous pouvons appeler « la Cinquième Colonne » (la forme qui opère sous guise de pratique acceptée) est en croissance continuelle. Les études ÔÇÿNouvel Age', l'hypnose, l'acupuncture ne représentent que quelques formes que la sorcellerie prend pour séduire les innocents dans le territoire de Satan.4. L'œuvre de la chair (ou de la « nature pécheresse »)Maintenant que nous avons examiné les trois formes principales que revêt la sorcellerie en tant que force surnaturelle (la forme ouverte et publique, la forme secrète et la cinquième colonne), nous devons parler de sa racine. C'est l'œuvre la moins reconnue mais elle pénètre la société et l'Eglise.

Dans Galates 5:19-21, Paul énumère les oeuvres de la « chair » (de la nature pécheresse); parmi elles, il cite « l'idolâtrie et la sorcellerie » ou « l'idolâtrie et la magie ».

Cette nature se manifeste souvent, même dans l'enfance, par des efforts pour contrôler les autres. Nous nous sentons en sécurité si nous contrôlons les autres. Dieu, au contraire, ne cherche jamais à nous contrôler; il respecte le libre arbitre de chacun d'entre nous même s'il nous tient pour responsables de la façon dont nous utilisons cette liberté.

Ce désir s'exprime par trois moyens: la manipulation, l'intimidation et la domination. Le but est la domination. Ceux qui reconnaissent être plus faibles que ceux qu'ils cherchent à contrôler ont tendance à manipuler; ceux qui se sentent plus forts tendent à intimider. Mais le but final est le même: dominer (c'est-à-dire contrôler les autres et les faire agir comme nous le voulons).

Bien des relations familiales illustrent ces désirs. Des maris intimident leurs femmes par des accès de rage ou une réelle violence; des femmes manipulent leurs maris par des pleurs et en leur montrant qu'elles ont de la peine, les culpabilisant pour leurs défauts; des parents intimident souvent ou manipulent leurs enfants. Inversement, des enfants peuvent devenir extrêmement adroits pour manipuler leurs parents.

L'une des armes principales de la manipulation est la culpabilité. Une mère dit à son fils: « Chéri, si tu aimes maman, va au magasin et ramène-moi un paquet de cigarettes. » Comment cela affecte-t-il l'enfant? S'il ne fait pas ce que demande sa mère, il se sent coupable et il pense que cela signifierait qu'il ne l'aime pas. Ce n'est pas une façon juste de traiter un enfant.

A l'inverse, un enfant peut aussi manipuler sa mère. Lorsqu'elle reçoit des invités, il vient et demande à voir une émission de télé interdite. Il sait que sa mère est attentive à le protéger des mauvaises influences, mais il calcule qu'elle ne prendra pas le risque de se mettre en colère devant ses invités en la lui refusant.

Une fois que nous avons appris à reconnaître le désir de contrôler les autres comme une force manipulatrice et mauvaise, nous la verrons à l'oeuvre dans de nombreux domaines.

Dans la religion, ce peut être la façon dont un prédicateur fait un appel: « Dieu m'a montré que dix personnes présentes ce soir donneront chacune mille dollars. » Ou il montre des images pitoyables d'enfants mourant de faim dans un pays lointain et ceux qui ne répondent pas se sentent coupables.

En politique, ce peut être la façon dont un candidat fait subtilement appel à un préjugé racial afin de gagner des votes. Dans les affaires, cela s'exprime souvent par des publicités visant à séduire les gens afin qu'ils aient envie d'acheter ce dont ils n'ont pas besoin ou qu'ils n'ont pas les moyens de se payer. Dans tous les cas, le procédé est méchant.

Une fois que nous avons reconnu ces subterfuges comme étant de la sorcellerie, nous réalisons que dans notre culture contemporaine nous sommes continuellement soumis à ce genre de pressions. Cela donne un nouveau sens à l'affirmation de Paul dans 2 Corinthiens 4:4:

Ceux qui ont l'habitude d'utiliser la manipulation ou l'intimidation pour contrôler les autres seront dominés par un démon de sorcellerie. Après cela, ils seront incapables de faire confiance à quelqu'un en dehors de ces tactiques. Il ne s'agira plus simplement de l'œuvre de la chair, mais d'une nouvelle puissance surnaturelle qui amène les individus qu'elle contrôle en état d'esclavage spirituel.

J'ai vu cette puissance démoniaque à l'œuvre entre mère et fille. Une mère décide que sa fille doit se marier à un homme d'un certain milieu racial ou d'un certain niveau social. Mais si l'homme que la fille choisit ne correspond pas aux critères de la mère, l'esprit de sorcellerie de cette dernière la poussera à réagir de façon à mettre une malédiction sur la fille et le futur gendre. La malédiction peut prendre une forme verbale: « Si tu te maries avec cet homme, tu n'auras jamais assez d'argent. Il ne gagnera jamais assez pour toi. » En conséquence, le couple se retrouvera en lutte constante contre des pressions et des frustrations dont il ne voit pas de causes visibles.

Le démon de sorcellerie peut aussi agir dans beaucoup d'autres relations: un pasteur qui cherche à contrôler les membres de son équipe ou même toute l'assemblée; un cadre qui intimide ses subordonnés.

Ceux qui ont participé à l'adoration satanique et joui de la puissance que Satan leur avait donnée doivent être très déterminés s'ils veulent se libérer. Le combat spirituel est souvent très intense.

Cependant, l'expérience de la délivrance ne marque pas la fin du conflit. Quiconque s'est engagé sans réserve consciemment envers Satan est toujours considéré comme sa propriété, lié à lui par un lien éternel. Il cherchera continuellement à rétablir son contrôle, utilisant toutes sortes de démons sous ses ordres.

Ainsi, l'ancienne victime de Satan aura besoin de l'aide d'un groupe de chrétiens engagés pour tenir ferme. Il lui faudra apprendre à résister à chaque pression en affirmant et en réaffirmant continuellement les Ecritures qui lui garantissent la délivrance et la victoire. En cela, Jésus lui-même est notre exemple. Chaque fois que Satan s'est approché de lui pour le tenter, il l'a contré avec une seule réponse: «  » (Matthieu 4:1-11) Satan n'a pas de réponse à la parole écrite de Dieu.Lorsque quelqu'un a été esclave de Satan, les murs intérieurs de sa personnalité se sont écroulés. Après la délivrance, afin de garder sa liberté, les murs protecteurs doivent être rebâtis. La proclamation continuelle de passages bibliques appropriés rétablit progressivement les murs. Une fois qu'ils sont bien en place, les pressions sataniques vont graduellement diminuer et éventuellement cesser. Satan est trop intelligent pour envoyer ses troupes dans une bataille qu'il sait ne pas pouvoir gagner.

Comment peut-on se protéger de la tromperie? Il n'y a qu'une seule porte qui conduit au royaume de Dieu: Jésus qui est (Jean 14:6). Ceux qui entrent dans le royaume du surnaturel par une autre porte se retrouvent dans le royaume des ténèbres et non dans celui de la lumière.

Nous devons être sur nos gardes, comme je l'ai expliqué dans le chapitre seize afin de ne pas être trompés en suivant « un autre Jésus » ÔÇô qui ne correspond pas à celui décrit dans la Bible et qui ne nous conduit pas dans la vérité.

Il n'existe qu'un seul critère absolu de vérité. Dans Jean 17:17, Jésus dit au Père: ; tout ce qui n'est pas en accord avec la Bible est une erreur. C'est pour cette raison qu'il est important d'étudier les vérités de base et les principes de la Bible, afin d'être prêts à appliquer ce critère à tout ce qui réclame notre crédit.

Adapté du livre de Derek Prince « Ils chasseront les démons »

Pour une étude plus poussée sur ce sujet, nous vous recommandons soit le livre sus-mentionné, soit le livre de Derek Prince: »La sorcellerie, exposée et vaincue »

 

Derek Prince

{loadposition face}

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Gospel
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram

4b3f9351b397568d382e08edd8e1976c999999999999999999