Douze étapes pour une bonne année Partie 3: Etapes 5 et 6 – Derek Prince

par La rédaction le 23 Déc, 2015



Douze étapes pour une bonne année Partie 3: Etapes 5 et 6. Nous continuons notre série, commencée au début de cette année, intitulée ÔÇÿDouze étapes pour une bonne année'. Le thème est spécialement conçu pour vous donner de bonnes résolutions pour cette année. Chaque étape est basée sur un passage de l'épître aux Hébreux commençant par l'expression ÔÇÿFaisons'. Pris ensemble, ces douze passages constituent douze résolutions bibliques de Nouvel An. Dans les lettres précédentes, nous avons examiné les quatre premières résolutions qui étaient: Craignons ; Faisons preuve de diligence ; Retenons fermement notre confession et Approchons-nous du trône de la grâce.

Étape 5: Tendons vers la maturité/perfection
Maintenant, nous allons examiner la cinquième résolution trouvée en Hébreux 6:1:
C'est pourquoi, laissant l'enseignement élémentaire de la parole du Christ, tendons vers la perfection. SER
Voici la résolution: Tendons vers la maturité. Il est extrêmement important pour nous de réaliser que nous devons le faire, nous n'avons pas le choix. Beaucoup de chrétiens ont l'impression que dans la vie chrétienne, vous pouvez en quelque sorte ÔÇÿarriver', vous installer et dire «Maintenant, je suis là.» Mais cela n'est jamais vrai dans la vie chrétienne. Demeurer statique dans la vie spirituelle est quasiment impossible.
Un verset très perspicace de Proverbes 4:18 dit:
Le sentier des justes est comme la lumière resplendissante Dont l'éclat va croissant jusqu'au plein jour. SER
L'expression, «le sentier des justes», est absolument générale. Elle ne parle pas d'un croyant en particulier ou même de quelque groupe de croyants. Elle se réfère à chaque personne juste.
Remarquez, tout d'abord, que la justice est un sentier, un chemin. Un chemin est un endroit où nous avançons. Un chemin n'est pas fait pour rester immobile, et encore moins s'asseoir. La justice, comme un sentier, implique le mouvement. Elle implique le progrès et le développement.

Un chemin de lumière
Ce chemin est aussi comme la lumière de l'aube. Quand nous venons juste de connaître le Seigneur dans Sa glorieuse plénitude comme Sauveur et Seigneur, il est comme le soleil levant après les ténèbres. C'est comme une aube qui vient dans nos cœurs.
Cependant cette aube n'est pas la finalité des desseins de Dieu. C'est juste le commencement. Ce chemin est comme la lumière de l'aube dont l'éclat va croissant jusqu'en plein jour. Lorsque nous marchons dans la voie de la justice, la lumière devrait toujours croître dans notre journée. A chaque pas et chaque jour, la lumière devrait être plus éclatante qu'auparavant. « Jusqu'au plein jour » décrit notre destination.  » Le plein jour « ,c'est la hauteur de midi. Dieu ne se satisfait pas que nous n'atteignions pas cette pleine luminosité du soleil de midi. L'aube est notre point de départ, le sentier est le chemin du progrès et la lumière devient plus brillante. Aucune halte n'est permise jusqu'à ce que nous atteignions le plein jour.
C'est l'erreur qui a été faite par les Hébreux. C'est pourquoi cette résolution est tellement appropriée pour eux. L'erreur que les Hébreux ont faite est qu'ils plaçaient leur confiance dans leurs privilèges et se sont reposés sur eux. Pour parler franchement, ils étaient devenus paresseux. Ils considéraient tout simplement les choses pour acquises. C'est ce que l'auteur dit dans Hébreux 5:11-14:
A ce sujet, nous avons beaucoup à dire, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre. Alors que vous devriez, avec le temps, être des maîtres, vous avez de nouveau besoin qu'on vous enseigne les premiers principes élémentaires des oracles de Dieu : vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d'une nourriture solide. Or quiconque en est au lait n'a pas l'expérience de la parole de justice, car il est un enfant. Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, par l'usage, ont le sens exercé au discernement du bien et du mal. SER
Ce que l'auteur dit ici, et il le dit assez crûment, est: «Vous êtes juste des bébés spirituels. Mais vous ne devriez pas être des nourrissons à ce stade de votre marche chrétienne. « Vous avez eu tellement d'occasions pendant tant d'années ÔÇô vous devriez être avancés en maturité maintenant. » L'auteur explique aussi la seule façon d'avancer en maturité quand il dit « la nourriture solide est pour les hommes faits, qui par l'usage ont le sens exercé au discernement du bien et du mal. » Avancer en maturité le long du chemin de la justice, sur lequel la lumière brille de plus en plus jour après jour, vient par la pratique, par  » l'usage  » en s'exerçant nous-même. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons considérer pour acquis, et qui ne se produit pas automatiquement. Cela exige notre application. Une des étapes précédentes que nous avons étudiées: « Faisons preuve de diligence ». Par  » l'usage » nous restons diligents en nous exerçant nous-même à discerner le bien du mal.
Je suis peiné de voir beaucoup de chrétiens qui semblent être absolument incapable de discerner ce qui est vraiment spirituel en contraste à une certaine présentation charnelle avec un appel humain. Celui-ci n'a pas véritablement d'effet durable, et souvent pas de véritable fondement biblique. Pourtant, des multitudes de chrétiens apparemment peuvent être attirés par ce genre de d'appels. Pourquoi? Ils n'ont pas appris à discerner le bien du mal. Le seul remède est de s'exercer soi-même par l'usage, par la pratique. La seule alternative à ce type de formation est l'arrêt du développement spirituel restant dans un statut de nourrissons alors que nous devrions être matures.
La provision de Dieu
Quelle est la provision de Dieu pour atteindre la maturité spirituelle? Dieu a pris des dispositions très particulières que nous avons besoin de connaître. Il est dit dans Ephésiens 4:
C'est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs, pour le perfectionnement des saints. Cela en vue de l'oeuvre du service et de l'édification du corps du Christ, jusqu'à ce que nous soyons tous parvenus à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'homme fait, à la mesure de la stature parfaite du Christ. .
Ephésiens 4:11-13 SER
Il y a là cinq principaux ministères mentionnés: apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants.
Les versets qui suivent nous expliquent les deux raisons d'être de ces ministères: La première est que le peuple de Dieu doit être préparé pour l'œuvre du service. Le peuple de Dieu ne peut pas faire automatiquement l'œuvre qu'il est censé faire. Il doit être préparé, il doit être formé. Ces cinq ministères sont là pour ça. La seconde est : «l'édification du corps de Christ. »
Ces cinq principaux ministères sont placés dans le corps de Christ pour nous amener dans l'unité de la foi et à la maturité. Jésus-Christ, en tant que chef de l'Église, a fourni ces cinq ministères afin que nous puissions atteindre la maturité. Franchement, je crois que le peuple de Dieu n'atteindra jamais la maturité sans cette disposition. Paul dit:
De lui, le corps tout entier bien ordonné et cohérent, grâce à toutes les jointures qui le soutiennent fortement, tire son accroissement dans la mesure qui convient à chaque partie, et s'édifie lui-même dans l'amour. verset 16 SER
L'objectif final n'est pas d'avoir beaucoup d'individus séparés, isolés, chacun suivant sa propre voie. L'objectif est un seul corps, maintenu ensemble par des jointures, par des bandes fortes. Un corps qui s'édifie lui-même et grandit. Il est essentiel que chaque partie du corps accomplisse son oeuvre.
C'est le plan de Dieu pour arriver à maturité. Il y a deux exigences principales. Premièrement, nous devons venir sous la discipline des ministères donnés par Dieu que Paul a énuméré: apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et enseignants. Sans cette discipline, surveillance, et instruction, je ne vois pas comment le peuple de Dieu pourrait atteindre la maturité. Jésus-Christ n'a jamais pris des dispositions qui n'étaient pas importantes, et je crois que celle-ci est essentielle.
La deuxième condition est que nous devons faire partie d'un corps en croissance, et non être juste des individus isolés.
Dans ce même passage, Paul cite la seule alternative ÔÇô qui est très triste. Si nous suivons le plan de Dieu pour la maturité, alors nous n'aurons pas à faire face à l'alternative décrite dans Ephésiens 4:14:
Ainsi nous ne serons plus des enfants, flottants et entraînés à tout vent de doctrines, joués par les hommes avec leur fourberie et leurs manœuvres séductrices. SER
Si nous n'arrivons pas à venir sous ces ministères, refusons de faire partie d'un corps et d'accepter cette discipline biblique, l'alternative est : Nous resterons des enfants. Nous serons « flottants et entraînés à tout vent de doctrine ».
Je connais beaucoup de croyants dans cette situation. Chaque année, ils ont une nouvelle lubie, une nouvelle doctrine, et souvent un nouvel enseignant: « flottants ici et là . . .. joués par les hommes avec leur fourberie et leurs manœuvres séductrices « . Nous devons relever de la discipline de ces ministères donnés par Dieu. Nous devons faire partie d'un corps. C'est le seul chemin vers la maturité.
Étape 6: Approchons-nous du lieu très saint
La sixième résolution se trouve dans Hébreux chapitre 10. Nous devrons regarder plusieurs versets afin d'en saisir le contexte.
Il est intéressant de constater que presque chacune de ces résolutions commence par ainsi. Autrement dit, cela indique le déroulement logique d'un ordre de pensée. Je crois que chaque étape importante dans l'application pratique de cet ordre est exprimée par l'une de ces expressions «Faisons ».
Ainsi donc, frères, nous avons l'assurance d'un libre accès au sanctuaire, par le sang de Jésus, accès que Jésus a inauguré pour nous comme un chemin nouveau et vivant au travers du voile, c'est-à-dire de sa chair ; et (nous avons) un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu. Approchons-nous donc avec un cœur sincère, avec une foi pleine et entière, le cœur purifié d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure. Hébreux 10:19-22 SER
Comparons cela avec la quatrième résolution (que nous avons déjà examiné dans la partie 2 de cette série) : « Approchons-nous du trône de la grâce. » En revanche, celle-ci dit: « Approchons-nous de Dieu. » Nous devons le comprendre dans le contexte. Cela est directement lié à la déclaration dans Hébreux 10:19: « Ainsi donc,.. nous avons l'assurance d'un libre accès au sanctuaire », puis il dit: «.Approchons-nous (de Dieu) » Pour moi, il est clair que s'approcher de Dieu est équivalent à entrer dans le lieu très saint. Donc, je voudrais comparer ces deux déclarations.
Approchons-nous du trône signifie que nous venons pour l'aide dont nous avons besoin, pour la miséricorde et la grâce. Mais approchons-nous du lieu très saint signifie venir près de Dieu Lui-même. Je crois que cela nous emmène beaucoup plus loin. L'idée est de ne pas venir au trône uniquement pour de l'aide, mais que nous sommes invités à prendre notre place avec Christ sur le trône. Voilà ce que signifie entrer dans le lieu très saint.
Le Tabernacle
Je ne vais pas faire ici un exposé détaillé du tabernacle mais il y avait trois principaux compartiments dans le tabernacle. Tout d'abord le parvis, et ensuite à l'intérieur du premier voile du tabernacle se trouvait le lieu saint, et pour finir, au-delà du deuxième voile, se trouvait le lieu très saint. Le langage utilisé dans le livre des Hébreux est basé sur le modèle du tabernacle. Notre destination est le lieu très saint, au-delà du deuxième voile.
Le seul meuble dans le lieu très saint, comme cela a été conçu par Dieu, était l'arche de l'alliance, un coffre en bois d'acacia recouvert d'or. Sur lequel se trouvait ce qu'on a appelé le siège de miséricorde ou le propitiatoire. A l'intérieur de l'arche se trouvaient les deux tablettes des Dix Commandements, mais celles-ci étaient couvertes par le siège de miséricorde. Cela nous montre qu'à travers l'expiation de Christ pour nous, la loi a été couverte par la miséricorde.
Sur les extrémités du propitiatoire se trouvaient deux chérubins se faisant face. Ils étaient tournés vers l'intérieur vers le propitiatoire avec leurs ailes étendues par-dessus et les extrémités en touchant le centre.
Le propitiatoire ou siège de miséricorde était le trône de Dieu. Dieu est assis sur un trône de miséricorde. Sa miséricorde couvre la loi. Les deux chérubins avec leurs faces tournées vers l'intérieur l'une envers l'autre, les extrémités de leurs ailes se touchant, représentent le lieu de la communion. Ainsi, le propitiatoire est un lieu de miséricorde, un lieu de communion, mais il est aussi un trône, le siège de Dieu en tant que roi.
Il n'y avait aucune représentation de Dieu Lui-même sur ce meuble, ce qui était bien évidemment interdit par la loi pour les Israélites. Mais Dieu est venu dans le lieu très saint et a pris Sa place sur ce siège. Il est venu sous la forme de la Shekinah, la gloire, la présence visible, sensible du Dieu Tout-Puissant. Sans cette gloire, le lieu très saint était dans l'obscurité totale. Il n'y avait pas d'éclairage naturel ou artificiel. Mais quand la Shekinah, la présence glorieuse de Dieu est venue, alors Dieu a pris sa place sur le trône.
Ce sixième « Faisons», donc, nous invite dans le lieu très saint. Nous sommes invités à nous approcher de Dieu. En fait, nous sommes invités à prendre notre place avec Christ sur le trône. Et ce passage dans Hébreux 10 nous dit aussi que nous sommes venus à travers « un chemin nouveau et vivant». Quel est ce chemin nouveau et vivant? C'est Jésus. Nous sommes venus exactement de la même manière qu'il est venu.
Quatre exigences
Parlant de notre entrée dans le lieu très saint, et de l'approche du propitiatoire et du trône, l'auteur d'Hébreux cite quatre exigences. Examinons très brièvement chacune de ces exigences.
1. Un cœur sincère. Nous nous approchons de Dieu avec notre cœur, et non avec notre tête. Dieu n'est pas la réponse à une recherche intellectuelle, mais il répond un désir du cœur. Ce doit être un cœur sincère, sans aucune prétention ou hypocrisie. Nous devons nous exposer à Dieu tels que nous sommes et sans dissimuler quoi que ce soit ou prétendre être différents de ce que nous sommes. Nous devons être ouverts et honnêtes avec Dieu.
2. Une foi pleine et entière. Dans le prochain chapitre d'Hébreux nous lisons.:
Or sans la foi il est impossible de lui plaire, celui qui s'approche de Dieu doit croire. . . . Hébreux 11:6 SER
Nous voyons donc que nous devons venir avec foi en la fidélité de Dieu, autrement dit, pas en notre propre justice ou capacité, mais avec une foi absolue en la fidélité de Dieu.
3. Nos cœurs purifiés d'une mauvaise conscience. Une «mauvaise conscience» vient des actions pécheresses ou mauvaises que nous avons commises dans le passé. Cependant, par le sang de Jésus, nous pouvons recevoir l'assurance que toutes les mauvaises actions du passé ont été pardonnées et que nos cœurs sont purs de tout péché. Nous pouvons avoir nos cœurs purifiés d'une mauvaise conscience par le sang de Jésus.
4. Nos corps lavés d'une eau pure. Dans sa première épître, Jean nous dit que Jésus est venu par l'eau et par le sang. (voir 1Jean 5:6) Dans ces deux conditions, nous voyons deux éléments: Le sang qui ÔÇÿasperge' et purifie d'une mauvaise conscience, et l'eau qui lave nos corps. Je crois que «l'eau» désigne le baptême chrétien. Partout où il est expliqué dans le Nouveau Testament, Le baptême chrétien est dépeint comme le partage de la mort, l'ensevelissement et la résurrection de Jésus-Christ. Ainsi, « le chemin nouveau et vivant » est Jésus. C'est le fait de venir et de partager sa mort, son ensevelissement et sa résurrection. Nous devons nous identifier avec tout ce que Jésus a vécu en mourant pour nos péchés.
Mais Dieu est riche en miséricorde et, à cause du grand amour dont il nous a aimé, nous qui étions morts par nos fautes, il nous a rendus à la vie avec le Christ. . . . et il nous a ressuscités ensemble et fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Christ-Jésus.
Ephésiens 2:4-6 SER
L'identification à Jésus
Remarquez les trois étapes de l'identification avec Jésus. Premièrement, nous sommes « rendus à la vie. » Deuxièmement, nous sommes «ressuscités». Et troisièmement, nous sommes «assis avec Lui. » Où Jésus est-il assis? Sur le trône. Alors que signifie être assis avec Lui? Cela signifie être placé sur le trône, partager le trône avec Lui.
Une fois que nous réalisons notre identification avec Jésus, nous sommes invités à le suivre jusqu'au bout. Il est le « chemin nouveau et vivant. » Nous pouvons être rendus à la vie avec lui, et nous pouvons être ressuscités avec Lui. Mais nous n'avons pas à arrêter là. Nous pouvons également être assis sur le trône avec Lui.
Dans le modèle du tabernacle, le franchissement du premier voile représente notre entrée dans la participation à la résurrection de Jésus. Mais à travers le second voile qui mène au lieu très saint, nous partageons l'ascension de Jésus. Jésus n'a pas été pas seulement ressuscité, mais il a été en suite élevé au ciel sur le trône. Voilà où Dieu nous veut. Dieu ne veut pas que nous nous arrêtions sur ce chemin nouveau et vivant jusqu'à ce que nous ayons atteint le trône. Jusqu'à ce que nous partagions le trône avec Jésus, assis avec Lui dans les lieux célestes. Voilà notre destination.
Faisons notre résolution cette année de ne pas nous arrêter avant d'atteindre l'endroit où Dieu veut que nous soyons.
Dans notre prochaine lettre, nous étudierons les deux prochaines étapes de cette série de résolutions pour cette année. J'espère que vous allez continuer à progresser dans l'application de ces résolutions pour votre vie.

TIRE DE DEREK PRINCE PROGRAMME DE RADIO LEGACY,
«DOUZE ETAPES POUR UNE BONNE ANNEE. »

POUR UNE ETUDE PLUS APPROFONDIE, NOUS VOUS RECOMMANDONS LE LIVRE OU LA SERIE DE CD :
LE DERNIER MOT DE DIEU

 

Derek Prince

{loadposition face}

Ne manquez plus rien!

Abonnez-vous dès maintenant aux infos de AdoreDieu.com et recevez chaque jour la pensée du jour, la citation du jour, des enseignements, des témoignages...

mm

Auteur: La rédaction

La vision d'adoreDieu.com est d'impacter les médias via l'Evangile. Vous êtes témoin d'une actualité, informez-en la rédaction à redaction@adoredieu.com. N'hésitez pas à nous faire part de votre témoignage, de ce que Dieu a fait dans votre vie, en vous inscrivant sur le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passez sur autre article

mot exacte
chercher dans les titre
chercher dans les contenus
chercher dans l'article
chercher dans les pages
acf
lifestyle
pensee
citation
actualite
temoignage
enseignement
musique
parole
Filtrer par Categories
Actu Chrétienne
Actualité
Albums
Blogs
Citation du jour
Clips vidéo
Conversions
Dossiers
Églises
Enseignement du jour
Enseignements
Entreprenariat
Famille
Fondements de la foi
Gospel
Guérisons
Internautes
Jeunesse
La Famille
Louange africaine
Louange anglophone
Louange française
Monde
Musique
Musique du jour
non catégorisé
Non classé
Partenaires
Pensée du jour
Relations
Santé
Servir Dieu
Société
Sorties D'albums
Témoignage du jour
Textes
Video
Video Enseignements
Vie chrétienne
Vie pratique

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières nouvelles.

Advertise

Instagram
  • Image Instagram
  • On vous présente Julie. Elle participe à la correction du livre des 365 pensées et citations. Dans ce livre qui sortira en fin d'année, vous retrouverez les 365 meilleurs citations d'Adoredieu.com ainsi que 365 pensées qui vous encourageront au quotidien... Restez connectés !! :)
  • Image Instagram
  • Image Instagram
  • Image Instagram
ab4c81f9aa4bc53cb4ba6444972a22ab11111111111111111